Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Traité de l'Elysée : chronologie et économie générale

Le 22 janvier 1963, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signaient un traité de coopération destiné à sceller la réconciliation entre la France et la République fédérale d’Allemagne. Lors de sa signature, le traité de l'Elysée privilégiait la défense, les affaires étrangères, l'éducation et la jeunesse. Avec l'approfondissement de la construction européenne, la coopération franco-allemande donne naissance à une gouvernance franco-allemande en Europe.

 

 

 

Photo : (c) MAEE - archives diplomatiques

 

Des rencontres régulières bilatérales au plus haut niveau

Le traité signé le 22 janvier 1963 met en place un calendrier de rencontres régulières au niveau politique et institutionnel entre la France et la République fédérale d’Allemagne (rencontres des chefs d’Etats et de gouvernement, ministres, hauts fonctionnaires).

  • Les ministres des affaires étrangères se réuniront au moins tous les trois mois.
  • Des rencontres régulières auront lieu entre autorités responsables des deux pays dans les domaines de la défense, de l’éducation et de la jeunesse.
  • Dans chacun des deux pays, une commission interministérielle sera chargée de suivre les problèmes de la coopération.

Ces dispositions ont été dans les décennies suivantes précisées et prolongées par de nouvelles structures de concertation, notamment au niveau économique et financier.

Traité de l'Elysée : le texte

A la suite de la déclaration commune du Président de la République française et du Chancelier de la République fédérale d’Allemagne en date du 22 janvier 1963, sur l’organisation et les principes de la coopération entre les deux Etats, les dispositions suivantes ont été agréées :

  1. ORGANISATION
  2. PROGRAMME
  3. DISPOSITIONS FINALES

Fait à Paris, le 22 janvier 1963, en double exemplaire, en langue française et en langue allemande, les deux textes faisant également foi.

Le Président de la République française
Charles de Gaulle
Le Premier ministre français
Georges Pompidou
Le ministre français des affaires étrangères
Maurice Couve de Murville
Le Chancelier de la République fédérale d’Allemagne
Konrad Adenauer
Le ministre fédéral des affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne
Gerhard Schroeder

Sceaux du Traité de l'Elysée

Le Traité est scellé de cinq cachets de cire rouge réunis par un ruban tricolore, du nombre des signataires

 

Photo : (c) MAEE - archives diplomatique
 

Texte du Traité de l'Elysée

Chronologie par décennie

1940

8 mai 1945
Fin de la Seconde guerre mondiale en Europe

1949
Mai – création de la République fédérale d’Allemagne (RFA)
Septembre - Konrad Adenauer, Chancelier de la République fédérale d’Allemagne (1949-1963)
Octobre  – création de la République démocratique allemande (RDA)

1950

1951
Traité de Paris pour la Communauté du Charbon et de l’Acier (CECA)

1954
Projet d’une Communauté européenne de défense (CED)

1957

Signature du Traité de Rome
Signature du Traité de Rome instituant la Communauté économique européenne (CEE) avec six pays (Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et République fédérale d’Allemagne)

1958
Début de la Ve République

La rencontre de Colombey
Le général de Gaulle reçoit le chancelier Adenauer dans sa propriété privée de Colombey-les-Deux-Eglises. Les deux hommes s’entretiennent sur les questions internationales. A son retour en Allemagne, le chancelier souligne devant la presse et le congrès de son parti, le caractère confiant et cordial des entretiens.
14 septembre 1958

1960

1961
Construction du Mur de Berlin (12-13 août )

1962
Charles de Gaulle, Président de la République française

Discours de Ludwigsbourg à la jeunesse (9 septembre 1962)

 

  • Du 2 au 8 juillet 1962, le chancelier Adenauer effectue une visite officielle en France.
  • Du 4 au 9 septembre, le général de Gaulle en visite officielle en RFA, où l’accueil est particulièrement chaleureux, notamment à Ludwigsbourg, première ville d’Allemagne jumelée avec une ville française.


    ©INA
    « Tandis qu’entre les deux Etats la coopération économique, politique, culturelle, ira en se développant, puissiez-vous pour votre part, puissent les jeunes français pour la leur, faire en sorte que tous les milieux de chez vous et de chez nous se rapprochent toujours davantage, se connaissent mieux, se lient plus étroitement ! » Le Général de Gaulle à Ludwigsburg,

Aide-mémoire français
La France propose à la RFA d’étudier les mesures concrètes afin de renforcer leur coopération. A l’automne, les deux gouvernements élaborent une déclaration commune sur les modalités d’une coopération accrue dans les domaines des relations internationales, de la défense et de l’éducation.
19 septembre 1962

Crise de Cuba (octobre)

1963

Les entretiens de janvier 1963
Le gouvernement fédéral propose à la France de donner à la déclaration commune envisagée jusqu’alors le caractère solennel d’un traité, soumis à ratification.
16 janvier 1963

 

Signature du Traité de l'Elysée


Photo : (c) MAEE - archives diplomatiques

Charles de Gaulle et Konrad Adenauer signent un traité de coopération dit Traité de l’Elysée qui scelle la réconciliation entre les deux pays et jette les base d’une gouvernance franco-allemande en Europe.
22 janvier 1963

Premier Sommet franco-allemand (Bonn)
Le 1er Sommet franco-allemand réunit Charles de Gaulle et Konrad Adenauer.
4-5 juillet 1963

Création de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse
5 juillet 1963

1969
Willy Brandt, Chancelier fédéral
Georges Pompidou, Président de la République

Politique de rapprochement avec l’Est (Ostpolitik)

1970

1973
L’Irlande, le Royaume-Uni, le Danemark rejoignent la CEE

1974
Valéry Giscard d’Estaing, Président
Helmut Schmidt, Chancelier fédéral

1980

1981
François Mitterrand, Président
La Grèce rejoint la CEE

1982
Helmut Kohl, Chancelier fédéral

1985
Début de la Perestroïka

1986
L’Espagne et le Portugal rejoignent la CEE

1987
Acte unique européen

1987
50e sommet franco-allemand (Karlsruhe) : création de la brigade franco-allemande

©MAE, F. de la Mure - défilé du 14 juillet 2009
12 et 13 novembre 1987

1988

Création du Conseil franco-allemand économique et financier
Signature à Paris des protocoles additionnels au traité de l’Elysée créant le Conseil franco-allemand économique et financier, le Conseil franco-allemand de défense et de sécurité et le Conseil franco-allemand de l’Environnement (CFAE)
22 janvier 1988

1989
Chute du Mur (novembre)

1990

1990
Réunification allemande (octobre)

1992
Traité de Maastricht

1992
Lancement de la chaîne télévisée Arte, chaîne de télévision culturelle européenne diffusée en français et en allemand
30 mai 1992

1993
Création de l’Eurocorps

1995
Jacques Chirac, Président
L’Autriche, la Finlande et la Suède rejoignent l’Union européenne

1998
Gerhard Schröder, Chancelier fédéral

2000

2001
Première rencontre à Blaesheim (Alsace)
Les rencontres dites de Blaesheim sont des rencontres informelles entre le Président français, le Chancelier et les ministres des Affaires étrangères. Elles abordent les grands dossiers internationaux.
31 janvier 2001

2003
Premier Conseil des ministres franco-allemand
Lors du 40e anniversaire du Traité de l’Elysée, se tient le premier Conseil des ministres franco-allemand. Jacques Chirac et Gerhard Schröder adoptent une Déclaration commune pour un renforcement de la concertation bilatérale
Déclaration commune sur la coopération franco-allemande
22 janvier 2003

2004
Chypre, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie rejoignent l’Union européenne

2005
Angela Merkel, Chancelière fédérale

2007
Nicolas Sarkozy, Président de la République
La Bulgarie et la Roumanie rejoignent l’Union européenne

2008
Crise économique et financière

2010

2010
Crise de la zone euro

Agenda franco-allemand 2020 (Paris)
Le Conseil des ministres franco-allemand

© MAEE - F. de La Mure
Le Conseil des ministres franco-allemand se tient à l’Elysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy et d’Angela Merkel : "La France et l’Allemagne partagent une même vision de leur avenir à l’horizon 2020", affirme le Préambule de l’Agenda qui définit 80 objectifs de coopération pour les dix ans à venir.
4 février 2010

2012
François Hollande, Président
 

2012-2013 : cinquantenaire du traité de l'Elysée

Lancement de l’année franco-allemande (Ludwigsburg) - 22 septembre 2012
Ludwigsburg, le 22 septembre 2012
© Bundesregierung/Kugler
François Hollande et Angela Merkel lancent l'année franco-allemande et la commémoration du discours du général de Gaulle à la jeunesse allemande, à Ludwigsburg.
 

Date-anniversaire de la signature du traité de l’Élysée (Berlin) - 22 janvier 2013

Conférence de presse conjointe Séance plénière du Bundestag Conseil des ministres franco-allemand
@Présidence de la République /C. Ali  

50e anniversaire de la création de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (Paris)
5 juillet 2013

Partager la page