Imprimer la page

Toutes les actualités

Pour préparer le déconfinement dû à la crise du Coronavirus Covid-19 pour les entreprises, le secrétariat d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances accélère la diffusion de masques « grand public » aux entreprises de moins de 50 salariés en confiant à La Poste la commercialisation…

Dans le cadre du plan de déconfinement présenté hier par le Premier ministre,  Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, s’est rapprochée des acteurs de la grande distribution pour la mise en vente des masques de protection en magasins.

En perspective du déconfinement, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, dresse le bilan et les perspectives de la production des masques de protection.

Le Gouvernement, par un décret publié le 24 avril au Journal officiel, a autorisé l’ouverture des commerces de détail de textiles en magasin spécialisé en perspective du déconfinement à la suite de la crise du Coronavirus Covid-19.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des  Finances, Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, se sont mobilisés pour encourager les activités d’achat à distance et de retrait de commande…

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a lancé, le lundi 20 avril, la campagne
de déclaration des revenus 2019.

Pour répondre aux besoins des PME et TPE en masques de protection face à la crise du Coronavirus Covid-19, un dispositif de « click & collect » opéré par Cdiscount est lancé pour permettre aux TPE et PME de bénéficier d’un circuit de distribution sur tout le territoire.

 

Avec le fonds citoyen franco-allemand, les deux gouvernements soutiennent des projets ouvrant une nouvelle ère de coopération entre les sociétés civiles françaises et allemandes avec un budget de 2,4 millions d’euros financé de façon paritaire.

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a adapté le calendrier des principales échéances fiscales des professionnels du mois de mai afin de tenir compte de la crise sanitaire.

Les banques françaises ont décidé de relever de 30 à 50 euros le plafond de paiement sans contact par carte bancaire.

Partager la page