Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Tous vigilants contre le djihadisme

Après les attentats des 7, 8 et 9 janvier derniers qui ont fait 17 morts, la vigilance se maintient à un niveau élevé. Pour renforcer la lutte contre la menace terroriste, le Gouvernement a lancé le 28 janvier un site dédié : stop-djihadisme.gouv.fr. Vidéos, infographies, témoignages..., le site permet de mieux décrypter la propagande djihadiste qui mène à la radicalisation et de cerner les moyens de la lutte anti-terroriste.

 

 

©Service d'Information du Gouvernement

 

Le site Internet stop-djihadisme.gouv.fr s'inscrit dans un dispositif intégré de lutte contre l'embrigadement et contre le terrorisme. Ce dispositif, déployé sur l'ensemble du territoire français, comporte notamment :

Une action répressive

La loi du 13 novembre 2014 complète et renforce la législation antiterroriste existante. Le nouveau texte de loi prévoit notamment, sous le contrôle du juge, l’interdiction de quitter le territoire pour les majeurs convaincus de vouloir rejoindre des groupes terroristes. Pour s’adapter à l’évolution de la menace terroriste, la structure et le cadre juridique des services de police et des juridictions spécialisés ont aussi évolué. Un projet de loi sur le renseignement sera également présenté en Conseil des ministres puis au Parlement début mars 2015.

Une action dissuasive

Afin de contrarier les déplacements des individus impliqués dans des groupes terroristes, l’Etat a mis en place une stratégie de dissuasion consistant à :

  • expulser de France les ressortissants étrangers impliqués dans des activités terroristes;
  • priver les ressortissants français de leur passeport et pièces d'identité;
  • permettre aux parents de s’opposer à la sortie du territoire de leur enfant mineur;
  • systématiser la pratique des entretiens administratifs avec les personnes impliquées et détectées.

Une action préventive

Pour prévenir le départ de jeunes Français en Syrie ou en Irak, la France a, dès avril 2014, mis en place un plan global de lutte contre les filières terroristes et la radicalisation violente. Ce plan comprend 5 axes stratégiques complémentaires pour :

  • prévenir et empêcher les départs de majeurs et de mineurs;
  • démanteler les filières de recrutement agissant en France;
  • soutenir et orienter les familles;
  • communiquer, sensibiliser, former,
  • renforcer la coopération internationale en matière de lutte contre le terrorisme.

Possible embrigadement d'un proche ?

Numéro vert contre le djihadismeUn numéro vert, 0 800 00 56 96, accessible du lundi au vendredi de 9h à 17h, permet à ceux qui s’interrogent ou s’inquiètent d’un possible embrigadement de l’un de leurs proches d’avoir un entretien détaillé, indispensable pour établir un diagnostic. Au terme de cet entretien, ils sont conseillés sur la marche à suivre et orientés vers les services compétents placés sous l’autorité des préfets, dans chaque département.

Un formulaire de signalement, destiné à ceux qui souhaitent signaler une situation préoccupante ou obtenir des renseignements, est accessible en ligne. Ils sont systématiquement recontactés.

>> Plus d'infos sur gouvernement.fr

 

Décrypter la propagande djihadiste en vidéo

#Stopdjihadisme : Ils te disent… par gouvernementFR

 

Stop-djihadisme.gouv.fr, le site

Stop-djihadisme.gouv.fr, site dédié à la prévention et à la lutte antiterroriste, s’adresse au grand public, aux proches de jeunes en voie de radicalisation (professeurs, associations) ainsi qu’aux jeunes eux-mêmes. Pédagogique, il permet aux citoyens de mieux cerner les enjeux et moyens de la lutte antiterroriste et met à leur disposition des outils pratiques (infographies, vidéos de témoignages, affichettes).

stop-djihadisme.fr

>> Voir le dossier de presse

 

Sur Twitter

Twitter#StopDjihadisme

Contre le terrorisme

 

Partager la page