Accueil du portailArchivesTechnologies de l’information et de la communication : l’essor de l’internet mobile

Technologies de l’information et de la communication : l’essor de l’internet mobile

30/12/2011
Technologies de l’information et de la communication : l’essor de l’internet mob

Si les Français disposent très largement chez eux d’un ordinateur relié à la Toile, ils sont aussi de plus en plus nombreux à se connecter à l’internet mobile depuis un smartphone ou une tablette tactile, via le wifi. Tel est l'un des principaux enseignements de l’enquête annuelle de l’ARCEP et du CGIET sur la diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

 

 

 

 

 

 

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGIET) ont présenté les résultats de la 9e enquête annuelle sur la diffusion, en France, des technologies de l’information et de la communication.

 

  • Fixes ou mobiles, des téléphones de plus en plus nombreux

Les taux d’équipement en téléphonie fixe et en téléphonie mobile progressent chacun de deux points en un an, après une année de stabilisation en 2010. Près de neuf Français sur dix sont ainsi équipés d’un téléphone fixe (89 %) et 85 % d’un téléphone mobile. Au final, le double équipement (fixe et mobile) concerne près des trois quarts de la population en 2011, soit une progression de quatre points en un an.

  • Ordinateurs portables, Smartphones, tablettes tactiles : les écrans se font multiples

Près des quatre cinquièmes des personnes de 12 ans et plus disposent désormais d’un ordinateur à leur domicile (78 %). Le taux d’équipement augmente régulièrement dans toutes les catégories de population sauf pour les personnes vivant dans un foyer percevant moins de 900 euros par mois.

Depuis deux ans, les Français s’équipent surtout en ordinateur portable. Désormais les deux tiers des ménages équipés disposent au moins d’un portable à leur domicile.

Pour se connecter à la Toile, ils disposent de nombreux terminaux et équipements, dont certains suscitent un fort engouement. Le succès des smartphones se confirme. Et les tablettes tactiles concernent déjà deux millions de personnes en France.

  • Au domicile, les connexions en mobilité s'imposent

Bien que l’ordinateur relié au réseau fixe reste le premier mode d’accès à internet à domicile avec 55 % des individus qui se connectent ainsi dans leur logement, la connexion en mobilité prend une place grandissante, principalement avec le wifi (technologie sans fil).

La moitié des personnes accédant à internet depuis leur domicile combinent plusieurs types de connexions. Tous types de connexions confondues (domicile, travail, téléphone mobile, etc.), la France compte 41 millions d’internautes (76 % des 12 ans et plus). Tous les modes de connexions sont en hausse.

  • L’administration et le commerce en ligne plébiscités

Les démarches administratives et fiscales en ligne attirent de plus en plus d’internautes chaque année. Près de la moitié des Français a effectué ce type de démarches, réalisant l’une des plus fortes progressions en 2011 (48 %, +5 points). 31 % des foyers fiscaux ont ainsi télédéclaré leurs revenus en 2011.

En ce qui concerne le commerce en ligne, si près de la moitié des Français achète des produits sur la Toile, ils sont également 28% à déclarer vendre sur internet.

  • Internet, chaque jour

La lecture en "streaming", c'est-à-dire en flux continu et sans stocker les données sur le disque dur, des vidéos (24 %) ou de la musique (35 %) supplante désormais le téléchargement (respectivement 15 % et 21 %)

L’usage d’internet est très majoritairement quotidien. Les trois quarts des abonnés se connectent tous les jours et 41 % des internautes expliquent avoir du mal à se passer d’internet plus de trois jours.

Enfin la proportion de personnes disposant de plusieurs canaux d’accès à la télévision numérique, dont internet, progresse de neuf points en un an et s’élève à 34 % de la population.

Cette enquête a été réalisée en juin 2011 par entretiens en face-à-face auprès d’un échantillon de 2 241 personnes représentatif de la population française de 12 ans et plus.

Partagez cet article !