Accueil du portailArchives › Situation économique et financière : le Gouvernement maintient le cap

Situation économique et financière : le Gouvernement maintient le cap - 10/09/2014

Michel Sapin et Christian Eckert lors de la conférence de presse du 10 septembre 2014

Lors de la conférence de presse du 10 septembre 2014, Michel Sapin et Christian Eckert ont abordé la situation économique actuelle de la France et ses conséquences défavorables sur les finances publiques. Au-delà de la poursuite des réformes, ils plaident pour une adaptation du cadre européen à la crise qui touche la zone euro.

 

 

Michel Sapin et Christian Eckert lors de la conférence de presse du 10 septembre 2014, au ministère

 

 

Des recettes publiques inférieures aux prévisions

La France, et plus généralement la zone euro, sont confrontées depuis quelques mois à une situation difficile. En raison du ralentissement de l’inflation et  d’une très faible croissance pour 2014  (+ 0,4 %), les recettes fiscales sont inférieures aux prévisions. En conséquence, le déficit public français sera de 4,4 % du PIB en 2014.

Maintien des engagements pour 2015

Pour 2015, le gouvernement a décidé de tenir ses engagements et de maintenir le cap, précise Michel Sapin. Les axes sont les suivants :

  • respect de l'engagement de baisse d’impôt en faveur des classes moyennes.
  • maintien du Pacte de solidarité et de responsabilité dans son intégralité et selon le calendrier prévu. L’effort en faveur des entreprises pour les aider à investir et embaucher est de 40 milliards en 4 ans, dont 12 milliards en 2015.
  • poursuite des réformes avec la simplification de la vie entreprises, la diminution du nombre des collectivités et la clarification de leurs compétences ou le projet de loi sur la croissance pour redonner du pouvoir d'achat.
  • maintien des économies de dépenses à 50 milliards d’euros d’ici 2017, dont 21 milliards d'euros dès 2015.

Cette stratégie devrait permettre de réduire légèrement le déficit en 2015 à 4,3 % du PIB, selon un rythme compatible avec la croissance.

Adapter le cadre européen à la panne de croissance

Michel Sapin a réaffirmé la stratégie française vis-à-vis de l’Europe :

  • la politique monétaire de la zone euro doit être plus favorable à la croissance. La Banque centrale européenne (BCE) s’engage d’ailleurs dans cette voie qui a permis la baisse de l’euro (- 7 % depuis juin par rapport au dollar).
  • les programmes européens d’investissements publics et privés doivent être ambitieux pour garantir une  croissance solide et durable en Europe.
  • les rythmes de réduction des déficits doivent être adaptés à la situation économique pour éviter la récession.

Photos de la conférence de presse

 

 

Intervention

 

Vidéo : la conférence de presse

 

Comprendre le Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité
Pour les entreprises, pour l'emploi
 
Pour les salariés et les ménages

 

 

[Cliquer sur l'image pour feuilleter la brochure]

 

Partagez cet article !