Accueil du portailArchives › Stéphane Le Foll, Barbara Pompili et Christian Eckert ont signé le Contrat d’objectifs et de performance 2016-2020 de l’ONF

Stéphane Le Foll, Barbara Pompili et Christian Eckert ont signé le Contrat d’objectifs et de performance 2016-2020 de l’ONF - 07/03/2016

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du Gouvernement, Barbara Pompili, secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité, et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget signent le Contrat d’objectifs et de performance  2016-2020 de l’Office national des forêts (ONF) au ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

 

 

 

©Cheick Saidou / Min.Agri.Fr

 


Jean-Yves Caullet, président du Conseil d’administration de l’ONF, Dominique Jarlier, président de la Fédération nationale des communes forestières, et Christian Dubreuil, directeur général de l’ONF, ont également apposé leur signature sur ce contrat qui définit la feuille de route de l’établissement pour les cinq années à venir en métropole et dans les DOM. Il fixe les enjeux forestiers stratégiques pour les forêts domaniales et les forêts des collectivités en matière de sylviculture, d’approvisionnement de la filière, de préservation de la biodiversité, d’adaptation au changement climatique et de réponses aux demandes de la société.

Le contrat conforte l’ensemble des missions de l’Office et l’activité de ses filiales. Il fixe un objectif de 15 millions de mètres cube pour la mobilisation des bois en forêts publiques d’ici 2020, favorise le développement du bois façonné et apporte une avancée majeure dans le domaine des ressources humaines en mettant fin aux réductions d’effectifs.

Le contrat d’objectifs et de performance sera mis en œuvre dans le cadre d’un projet d’établissement en cours d’élaboration.

Par ailleurs, à l’occasion de la signature de ce contrat, les ministres ont soutenu l’initiative de l'ONF, qui s'est engagé dans une adaptation de ses directions territoriales, qui prend en compte la nouvelle organisation des régions issues de la Loi portant nouvelle organisation territoriale de la République, et la répartition géographique des massifs forestiers.

« Ce nouveau contrat d’objectifs trace des perspectives ambitieuses mais réalistes sur la mobilisation du bois au service de l’ensemble de la filière, tout en préservant le caractère durable et multifonctionnel de la forêt publique française. La gestion durable de la forêt est en effet un enjeu majeur au regard du défi climatique et de la conservation de la biodiversité. Par ailleurs,  les conditions budgétaires sont désormais réunies pour permettre à l’ONF de poursuivre sa mission de gestionnaire des forêts publiques tout en assurant la pérennité financière de l’établissement »

se sont félicité les trois ministres.

A propos de l'Office national des forêts

L'ONF est le premier gestionnaire d'espaces naturels en France. L'Office a pour missions :

  • d'assurer la gestion durable des forêts publiques ;
  • de mobiliser du bois pour la filière ;
  • d'effectuer des prestations de service pour les collectivités et des clients privés ;
  • d'augmenter la valeur biodiversité des forêts ;
  • de dynamiser le rôle de la forêt et des produits bois au service de la lutte contre les changements climatiques ;
  • d'agir au service des populations pour offrir une forêt accueillante ;
  • d'assurer des missions de service public pour la prévention et la gestion des risques.

En savoir plus sur les missions de l'ONF

 

 

Partagez cet article !