Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Signature du contrat de la filière communication

Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication et Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie ont signé le contrat de la filière « Communication » mardi 21 février, en présence de Mercedes Erra, fondatrice de BETC, présidente exécutive de Havas Worldwide et préfiguratrice de cette filière. Le contrat a également été signé par l’ensemble des organisations professionnelles du secteur.

 

 

©Bercy

 

 

Un contrat de filière indispensable très attendu des acteurs et partenaires du secteur de la communication

Tout au long de l’année 2016, des représentants d’organisations professionnelles et des représentants de syndicats de salariés se sont réunis autour de Mercedes Erra afin de structurer la réflexion de la filière communication et de proposer un contrat. Cinq groupes de travail se sont formés autour des thèmes suivants :

  1. la communication au cœur du développement économique de la France ;
  2. la communication au service de la transformation sociale ;
  3. intérêts économiques de la filière ;
  4. la transformation digitale ;
  5. la formation d’une filière d’avenir.

Le contrat qu’ils ont construit devient l’acte fondateur de la filière communication.

Un contrat pour stimuler la croissance économique et accompagner les évolutions du secteur

Face aux défis des nouvelles technologies et des nouveaux usages, le contrat propose sept actions principales. Le but est d’insuffler une dynamique dans la filière communication, en portant une attention particulière à l’accessibilité de la communication aux très petites entreprises (TPE) et aux petites et moyennes entreprises (PME).

  1. Créer un observatoire de la communication : cet observatoire permettrait de faire un état des lieux approfondi du secteur, de mesurer les effets économiques de la communication et d’expliquer son rôle dans le modèle économique français.
  2. Stimuler les investissements publicitaires des entreprises de taille intermédiaire (ETI), des petites et moyennes entreprises (PME) et des start-up : le comité de filière engagera une réflexion sur les meilleurs moyens incitatifs pour dynamiser la croissance des entreprises grâce à l’utilisation du marketing.
  3. Faire la communication de la communication : le contrat propose d’expliquer au public l’efficacité et la nécessité de la communication au travers d’une campagne publique et de porte-paroles pouvant informer le public sur les actions engagées par la filière communication, par exemple contre la communication intrusive.
  4. Effectuer un bilan de l’environnement réglementaire existant et un benchmark européen en vue d’une simplification : face aux nombreuses législations européennes, la filière souhaite réfléchir avec les pouvoirs publics à la pertinence et la cohérence de la réglementation et aux moyens de la simplifier.
  5. Améliorer la responsabilité et l’éthique de la filière : la filière souhaite mettre en place un audit de fonctionnement de ses entreprises et une évaluation de leurs démarches de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE). Elle rappelle aussi l’importance de la communication pour faire évoluer le comportement des citoyens pour leur santé (par exemple, grâce à une campagne de sensibilisation  aux méfaits du tabac) ou pour soutenir des grandes causes sociales, humanitaires ou environnementales.
  6. Engager une réflexion et des actions sur les métiers pour anticiper l’évolution et la transformation du secteur : le secteur de la communication se modifie avec l’arrivée de nouveaux acteurs du digital et du data et dans ce contexte, la filière souhaite mettre en place des actions pour s’adapter aux nouvelles règles mondiales et trouver des leviers pour assurer sa pérennité.
  7. Former les futurs talents et développer l’emploi : le contrat propose de mieux faire connaître les métiers de la communication et d’investir pour former les jeunes diplômés et les salariés afin de faire face aux mutations de la filière.

 

 

 

 

Signature du Contrat de Filière Communication avec @AAzoulay et @ErraMercedes. Le plus grand succès à ce secteur dynamique. pic.twitter.com/XjAmoTFpPm

— Christophe Sirugue (@chsirugue) 21 février 2017

Partager la page