Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Services publics numériques : Cédric O lance les ateliers d’écoute

Le secrétaire d'État chargé du Numérique, Cédric O lance les ateliers d'écoute qui sont un dispositif participatif pour améliorer les services publics numériques.

 

©BercyPhoto Célia Bonnin

Renforcer la qualité des services publics numériques

Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique :

Le numérique doit bénéficier à tous, être un outil d’émancipation et permettre une meilleure accessibilité des services publics. Mon objectif est qu’aucun Français ne soit laissé en dehors de cette transition. Pour concevoir un service public en ligne de qualité, il faut d’abord se mettre à la place des usagers, dans différentes situations concrètes, dans ses parcours de vie, face à des évènements.

Les ateliers d'écoute entendent accompagner les administrations pour renforcer la qualité des services publics numériques, de la dématérialisation et de l’accompagnement des usagers. Cette initiative est portée par la direction interministérielle du numérique (DINUM) et le programme société numérique de l’agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

Donner la parole aux plus vulnérables

Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique :

L’objectif de ces ateliers est d’avoir des retours de terrain très concrets, pragmatiques, au-delà des schémas théoriques. C’est comme cela que l’on parviendra à bien concevoir les sites Internet des services publics et mieux accompagner les usagers. Ces retours d’expérience ont une importance cruciale car ils nous aideront à formuler des recommandations concrètes en termes d’accueil, d’accompagnement et de formation des professionnels.

L'observatoire de la qualité des démarches en ligne

L'observatoire de la qualité des démarches en ligne a été mis en place en juin 2019. Le service proposé par la DINUM suit ainsi l’avancement et la qualité de la numérisation des 250 démarches administratives les plus utilisées par les particuliers et les entreprises. L'observatoire permet d’identifier les démarches à améliorer en priorité. Aussi, à la suite de la mise en place de l'observatoire, Cédric O poursuit son engagement en faveur d’une transition numérique construite avec les usagers, à partir de leurs pratiques.

Des publics variés

Les ateliers donneront la parole à différents publics notamment aux plus vulnérables comme les personnes en situation de handicap, en situation d’illettrisme, en précarité, éloignées du numérique, etc.

Les ateliers permettront ainsi de répondre aux enjeux suivants :

  • le design
  • le développement des plateformes
  • la simplification du langage.

Travaux coordonnés par Pierre Mazet

Pierre Mazet, sociologue, chercheur et spécialiste de l’évaluation des politiques publiques et en charge de la formation de nombreux aidants numériques et notamment de travailleurs sociaux :

Il y a un enjeu à se mettre à l'écoute des usagers pour améliorer et adapter les services publics numériques, et plus globalement la qualité de la relation administrative : ce dispositif a l'ambition de leur donner une voix et de les mettre en position de faire des propositions concrètes favorisant une administration numérique plus inclusive.

Pierre Mazet sera mandaté pour en coordonner le travail. Il sera aussi en charge de rédiger une synthèse sur les retours des usagers. Cette dernière servira à produire des propositions concrètes en phase avec les problématiques posées. Afin d’acter ces propositions, les plus pertinentes seront ajoutées dans les actions du comité interministériel de la transformation publique (CITP).

Partager la page