Imprimer la page

Le déficit budgétaire 2016 se réduit d'un milliard de plus que prévu

Michel Sapin, ministre de l'Economie et des Finances, et Christian Eckert, secrétaire d'Etat chargé du Budget et des Comptes publics ont annoncé le 17 janvier que le déficit budgétaire de l'Etat pour 2016 s'établira à 68,98 milliards d'euros, en baisse de 1,5 milliard d'euros par rapport à 2015, atteignant son niveau le plus bas depuis 2008.

 

 

 

© Bercy_PBagein

 

Des efforts budgétaires récompensés

Les efforts réalisés dans la gestion budgétaire permettent cette année encore de poursuivre le rétablissement des comptes publics. A 68,98 milliards d'euros, le déficit budgétaire est moins élevé que celui prévu par la loi de finances initiale pour 2016 (72,3 milliards d'euros), et que celui de la loi de finances rectificative présentée en novembre 2016 (69,9 milliards d'euros).

Grâce aux économies sur lesquelles le Gouvernement s'est engagé, les dépenses du budget général hors charge de la dette et pensions ont diminué de 2,8 milliards d'euros par rapport à 2015, ce qui porte le total de la baisse à 6,3 milliards d'euros depuis 2012 à périmètre constant. Les dépenses totales du budget général ont baissé de 2,9 milliards d'euros par rapport à 2015, et de 7,4 milliards depuis 2012.

Les recettes totales de l'Etat sont globalement en ligne avec le niveau de la loi de finances initiale.

Ces résultats confortent la prévision du Gouvernement d’un déficit de l’ensemble des
administrations publiques de 3,3 % du PIB en 2016 et renforcent la crédibilité du passage en
dessous de 3% en 2017.

L'exécution du solde de l'Etat 2016 en quatre infographies :

Partager la page