Le document du mois de novembre 2021

SAEF, B-0078000, fonds de l’Institut de la gestion publique et du développement économique

La musique ne se fête pas uniquement en juin, mais également le 22 novembre, jour de la Sainte-Cécile, patronne des musiciens. Et des musiciens, nous en trouvons de nombreux parmi les douaniers, comme ceux apparaissant sur ce cliché pris au début des années 1960 à Saint-Rémy-de-Provence.

Entre la Révolution et la création du corps militaire des douanes en 1831, les brigades connaissent une militarisation progressive. L’usage d’instruments de musique, clairon et tambour, s’y répand et permet de scander la marche, de battre le rappel ou de ponctuer la vie des casernes. Cette pratique est définitivement officialisée en 1875, lorsque le corps militaire des douanes est réorganisé. Il est alors prévu dans l’effectif de chaque compagnie deux clairons ou tambours.

Dans certaines villes, comme Marseille, Le Havre ou encore Bordeaux les douanes disposeront par la suite de formations instrumentales plus importantes comportant parfois plusieurs dizaines de musiciens qui participent à la fois aux défilés militaires et aux manifestations officielles mais aussi à la vie musicale locale.

 

Retour à la page document du mois

Partager la page