Le document du mois d'août 2022

vignette de bande dessinée réalisées par P. Rigomont présentant la Chambre des comptes du roi de France

SAEF, 111.1 CA

L’histoire des finances publiques trouve ses origines dans un passé lointain, comme le montre cette BD (comme Bande Dessinée ou… « Ballade des Deniers des temps jadis ») intitulée 1000 ans d’histoire des administrations économiques et financières.

Publiée en 1989 par la direction du personnel et des moyens généraux (DPSG), ancêtre de l’actuel Secrétariat général du ministère de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, elle regroupe des dessins réalisés par P. Rigomont et parus dans le cahier d'information de l'administration centrale de l'économie, des finances et du budget.

Les planches présentées ici simplifient en réalité une histoire administrative plus complexe : la Chambre des comptes du roi de France apparaît progressivement dans la 2nde moitié du XIIIe siècle, avec des « gens du roi préposés aux comptes ». En revanche, l’ordonnance du Vivier-en-Brie de 1320 est bel et bien le premier acte réglementaire consacré uniquement à la Chambre des comptes. Ses missions sont claires : elle contrôle et corrige les comptes de tous les agents du roi qui ont à voir avec la perception ou la gestion d’argent (baillis et sénéchaux, commissaires de tous ordres, maître de la Chambre aux deniers etc.), et administre le domaine royal. Le but est double : essayer de récupérer de l’argent pour les finances royales, et éviter les malversations des agents du roi, qui doivent d’ailleurs prêter serment à leur entrée en fonctions.

 

Retour à la page document du mois

Partager la page