Le document du mois

Le Service des archives économiques et financières présente chaque mois un document d’archives choisi parmi les fonds qu'il conserve. C'est l'occasion de mettre en lumière un document historique, insolite, représentatif des missions ministérielles ou bien encore pour son caractère esthétique. Cette présentation entend élargir le champ habituel des recherches, en montrant la diversité des fonds conservés par le SAEF. Un rendez-vous à ne pas manquer.

A gauche : logo de la campagne "Bonjour 98" ; à droite : plaquette de l'exposition de la Monnaie de Paris consacrée à l'histoire du sport

(SAEF, 111.1 DDP 1998 / SAEF, RS-0000081/7)

Novembre 2022

Alors que va bientôt débuter une nouvelle Coupe du monde de football, revenons en 1998, à l’époque où l’équipe de France de football devenait pour la première fois championne du monde, à l’issue d’une compétition disputée à domicile.

« La France accueille le monde » était le slogan de la campagne Bonjour 98, impulsée conjointement par le secrétariat d’État au tourisme et le ministère de l’économie, des finances et de l’industrie afin d’accueillir de la meilleure des façons les 14 millions de supporters, dont 6 millions d’étrangers, attendus pendant la période.

Derrière l’évènement sportif se cache en effet pour le pays hôte un enjeu plus large en matière d’image et de retombées économiques, mais également d’aménagement du territoire : ainsi le quartier de la plaine Saint-Denis, où a été implanté le stade de France, est passé du statut de plus grande friche industrielle d’Europe à celui de pôle tertiaire majeur sous l’impulsion des collectivités territoriales et de l’État.

Face à ces défis, les ministères économiques et financiers ont naturellement contribué au bon déroulement de l’événement. Ainsi, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) avait pour l’occasion lancé une opération « Coupe du monde », avec pour objectif de multiplier les actions d’information aux particuliers et aux professionnels, ainsi que les opérations de contrôle. Associée avec la direction générale des douanes et droits indirects, qui prévoyait d’intensifier son action en matière de lutte contre le travail illégal, la DGCCRF allait également lutter contre la contrefaçon.

Dans toutes les villes accueillant des matchs, la Monnaie de Paris présentait quant à elle une exposition retraçant, au travers de médailles et monnaies créées depuis 100 ans, l’histoire du sport et des plus grandes compétitions. Parmi les monnaies présentées figuraient les 15 pièces d’or et d’argent frappées officiellement pour l’occasion.

Partager la page