Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Traducteur - externe

Direction organisatrice : Secrétariat général

Catégorie statutaire : catégorie A

Ouvert aux ressortissants UE : oui

Ouvert aux ressortissants hors UE : non

 

Accéder au calendrier du concours

Année Date de fin d'inscriptions Epreuves écrites Date prévue de notification Préadmissibilité et admissibilité Epreuves orales Date prévue de notification de l'admission
2017 02/12/2016 du 11 au 13/01/ 2017 15/02/2017 à partir du 13/03/2017 à l'issue des oraux

Présentation générale

Ce concours permet d'accéder aux fonctions et missions suivantes :

  • Le traducteur assure la traduction, le cas échéant analytique, de tout document qui lui est confié.
  • Il peut assurer des travaux de terminologie et exercer des fonctions de révision.
  • Il peut être chargé de fonctions d'encadrement.

Conditions particulières de recevabilité des candidatures

Outre les conditions générales requises pour l’accès aux emplois publics de l’Etat, les candidats doivent être titulaires :

  • soit d’un des titres ou diplômes exigés pour se présenter au premier concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration ;
  • soit d’un diplôme de traducteur, d’interprète ou de terminologue délivré par l’Ecole supérieure d’interprètes et de traducteurs (ESIT) de l’Université de Paris ou l’Institut supérieur d’interprétation et de traduction (ISIT) de l’Institut catholique de Paris ;
  • soit d’un diplôme délivré par un des Etats membres de la communauté européenne ou dans un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, assimilé à un diplôme de deuxième cyle de l’enseignement supérieur dans les conditions prévues par le décret du 30 août 1994 relatif à l’assimilation, pour l’accès aux concours de la fonction publique de l’Etat des diplômes délivrés dans d’autres Etats membres de la Communauté européenne.

Les candidats ne possédant pas l’un des diplômes requis mais qui justifient d’une formation équivalente pourront déposer une demande de dérogation auprès d’une commission chargée de statuer au vu de leur dossier sur leur capacité à concourir.

Composition du jury

  • Lien vers le document de composition du Jury

Nature des épreuves

L'arrêté d'ouverture de chaque concours fixe :

  • la nature des emplois mis au concours selon qu’il s’agit d’un recrutement de traducteurs multilingues ou d’un recrutement de traducteurs terminologues ;
  • la combinaison linguistique dans laquelle les candidats seront amenés à composer, en précisant les langues A, B et C retenues pour les épreuves obligatoires.
     

Pour le recrutement de traducteurs terminologues, il est précisé en tant que de besoin, les modalités détaillées des épreuves d’admissibilité n° 4 et d’admission n° 3.

Pour le recrutement de traducteurs multilingues, il peut être proposé plusieurs langues, au titre de la langue C, les candidats exprimant leur choix lors du dépôt du dossier d’inscription.

Les langues pouvant être retenues pour les épreuves obligatoires d’admissibilité et d’admission sont les suivantes : l’allemand, l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol, le français, l’italien, le japonais, le néerlandais, le portugais et le russe.

Admissibilité

  • Epreuve écrite n° 1 - Note de synthèse

Rédaction en langue A d'une note de synthèse à partir d'un dossier constitué de textes à caractère politique ou économique se rapportant à des faits contemporains, rédigés en langue B.

Durée : 4 heures - Coefficient : 5 - Note éliminatoire : 8

  • Epreuve écrite ° 2

Traduction en langue A de deux textes, le premier à caractère politique ou économique et le second de nature juridique, rédigés en langue B.

Durée : 4 heures - Coefficient : 7 - Note éliminatoire : 10

  • Epreuve écrite n° 3

Etude de trois termes figurant dans un texte à caractère politique ou économique, rédigé en langue B, à savoir :
- identification de la nature des problèmes que peut poser la traduction des termes à étudier ;
- présentation de la démarche suivie pour résoudre ces problèmes ;
La langue de rédaction de l’épreuve est le français.

Durée : 1 heure  30 – Coefficient : 2 – Note éliminatoire : 8

  • Epreuve écrite n° 4

1 - pour le recrutement de traducteurs multilingues :
Traduction en langue A de deux textes; le premier à caractère politique ou économique et le second de nature juridique, rédigés dans la langue C.

2 - pour le recrutement de traducteurs terminologues :
Série de questions et d’exercices, dont les réponses devront être rédigées en langue A, portant d’une part sur la méthodologie de constitution d’un corpus en langues A et B de données terminologiques relatives aux domaines de compétence du ministère organisateur du concours, et d’autre part sur la théorie de la terminologie.

Durée : 3 heures – Coefficient : 6 – Note éliminatoire : 8

Admission

La phase d’admission comprend trois épreuves orales obligatoires et peut être complétée par une épreuve écrite facultative.

  • Epreuve orale n°1

Entretien en français avec le jury visant à apprécier l'aptitude ainsi que la motivation et le cas échéant, l'expérience professionnelle du candidat.
Pour conduire cette entretien, le jury dispose d'une fiche individuelle de renseignement (FIR) transmise par le candidat.
Seul l'entretien avec le jury donne lieu à la notation. La FIR n'est pas notée.

Durée : 30 minutes dont 10 minutes au plus de présentation – Coefficient : 4 – Note éliminatoire : 8

  • Epreuve orale n°2

A partir d'un texte d'ordre général, relatif à une question d'actualité, rédigé dans la langue B :
après 10 minutes de préparation, traduction en langue A (durée 10 minutes) et conversation avec le jury dans la langue B sur le sujet traité (durée 10 minutes).

Préparation : 10 minutes – Durée : 20 minutes – Coefficient : 6 – Note éliminatoire : 8

  • Epreuve orale n° 3

1 - pour le recrutement de traducteurs multilingues :
A partir d’un texte d’ordre général relatif à une question d’actualité rédigé dans la langue C, traduction en langue A.

2 - pour le recrutement de traducteurs terminologues :
Série d’exercices portant sur le traitement de données linguistiques en langues A et B relevant des domaines de compétence du ministère organisateur du concours.

Préparation : 10 minutes – Durée : 10 minutes - Coefficient : 5 – Note éliminatoire : 8

  • Epreuve écrite facultative

Les candidats peuvent, lors de leur inscription, demander à participer à l'épreuve écrite facultative de langue. Cette épreuve consiste en la traduction en langue A d'un texte à caractère politique ou économique, rédigé dans une langue autre que celles dans lesquelles le candidat aura composé dans le cadre des épreuves obligatoires au titre des langues B et C.

Elle porte, au choix des candidats, sur les langues suivantes : allemand, anglais, espagnol, français, italien, néerlandais, portugais, ou toute autre langue officielle d’un Etat de l'Union européenne, arabe, chinois, hébreu, japonais, norvégien, russe, serbe, turc ou vietnamien.

Durée : 2 heures - Coefficient : 2

 

N.B. 

Il est attribué à chacune des épreuves une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient affecté à l'épreuve. La somme des produits ainsi obtenus forme le total des points obtenus par le candidat.

Seuls peuvent être admis à participer aux épreuves orales d'admission les candidats ayant obtenu, après application des coefficients, un total de points aux épreuves écrites d'admissibilité au moins égal à 200.

Sont éliminés de plein droit les candidats ayant obtenu :

- une note inférieure à 10 sur 20 à l'épreuve écrite d'admissibilité no 2 ;

- une note inférieure à 8 sur 20 aux épreuves obligatoires d'admissibilité ou d'admission.

Les points obtenus à l'épreuve facultative, dans la mesure où ils excèdent la note de 10 sur 20 avant application du coefficient, s'ajoutent au total des points pour l'admission.

Seuls peuvent être définitivement admis les candidats ayant obtenu un total d'au moins 350 points pour l'ensemble des épreuves.

Si plusieurs candidats réunissent le même nombre de points, la priorité est accordée à celui qui a obtenu la note la plus élevée à l'épreuve écrite d'admissibilité n° 2 et, en cas d'égalité de note à cette épreuve, au candidat ayant obtenu la note la plus élevée à l'épreuve écrite d'admissibilité n° 4.

Programme des épreuves

Contact

Secrétariat Général - Service des Ressources Humaines
Sous-direction de la gestion des ressources humaines de l'administration centrale
Bureau des personnels de catégories A, B et C (SRH 2B)
Secteur "Organisation des concours" - Immeuble Atrium
5 place des Vins de France
75573  PARIS CEDEX 12

Découvrez ...

  • les métiers proposés aux lauréats du concours dès le recrutement

 

Plus d'informations sur ce concours

Partager la page