Technicien de laboratoire de classe normale - spécialité chimie physique - interne

Direction organisatrice : SCL

  • Catégorie statutaire : catégorie B
  • Ouvert aux ressortissants UE : oui
  • Ouvert aux ressortissants hors UE : non
Calendrier du concours
Date d'ouverture des inscriptions par internet et de début de retrait ou de demande des dossiers d'inscription Date de clôture des inscriptions  par internet et date limite de dépôt ou d'envoi des dossiers d'inscription Date des épreuves écrites d'admissibilité Date des résultats d'admissibilité Date des épreuves orales d’admission Date des résultats d’admission
26 décembre 2022 1er février 2023 4 et 5 avril 2023* 1er juin 2023 à partir du 3 juillet 2023 19 juillet 2023

* le 4 avril 2023 en France métropolitaine, Guadeloupe, Guyane, Martinique, Polynésie française, à Mayotte, La Réunion et Saint-Pierre-et-Miquelon, et le 5 avril 2023 en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna.

Les informations reprises dans le tableau ci-dessus présentent un caractère prévisionnel et sont données à titre indicatif.

Présentation générale du concours

Les techniciens de laboratoire du SCL sont régis par les dispositions du décret 2012-379 du 19 mars 2012 et par celui du 2009-1388 du 11 novembre 2009.

Les techniciens de laboratoire relevant des ministres de l’économie et du budget sont recrutés dans le grade de technicien de laboratoire de classe normale par voie de concours interne sur épreuves.

Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents de l’État, de la fonction publique hospitalière, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux mentionnés à l’article L5 du code général de la fonction publique, ainsi qu’aux militaires, étant en activité, en détachement ou en congé parental. 

Il est également ouvert aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale.

Les conditions mentionnées ci-dessus s’apprécient à la date de la clôture des inscriptions, soit le 1er février 2023.

Les candidates et candidats internes doivent également justifier d’au moins quatre ans de services publics au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est organisé, soit au 1er janvier 2023.

Le concours est également ouvert aux candidates et aux candidats justifiant de quatre ans de services auprès d’une administration, un organisme ou un établissement mentionnés au 1° de l’article L325-5 du code général de la fonction publique, dans les conditions mentionnées à cet article.

Les spécialités sont : chimie-physique et biologie.

La nature et la durée des épreuves sont identiques pour les deux spécialités.

Les recrutements de techniciens de laboratoire (toutes spécialités confondues) interviennent tous les 2 ou 3 ans.

La nature et le programme des épreuves du concours par spécialités figurent dans un arrêté du 16 avril 2012 fixant par spécialité la nature et le programme des épreuves du concours pour le recrutement de techniciens de laboratoire relevant des ministres chargés de l’économie et du budget.

Arrêté fixant la nature et le programme des épreuves du concours pour le recrutement de techniciens de laboratoire relevant des ministres chargés de l’économie et du budget. 

Nature des épreuves

Admissibilité

  • Épreuve écrite unique

Résolution d’une ou plusieurs études de cas à partir d’un dossier portant sur la chimie-physique.

Durée 4h - Coefficient 3

Admission

  • Épreuve orale unique

Entretien avec le jury à partir d’un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP).

Pour conduire cet entretien qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, d’une durée de dis minutes au plus, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis  de l’expérience professionnelle.

Cet entretien consiste en des questions portant sur la chimie-physique et vise à apprécier la personnalité, les aptitudes du candidat, le cas échéant sous forme d’une mise en situation, sa motivation et à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle. Au cours de cet entretien, le candidat est également interrogé sur l’organisation et les missions de la DGCCRF, de la DGDDI et du service commun des laboratoires.

En vue de l’épreuve orale d’admission, le candidat établit un dossier RAEP qu’il remet au service en charge du recrutement à une date fixée dans l’arrêté d’ouverture du concours.

Le dossier est transmis au jury par le service en charge du recrutement après l’établissement de la liste d’admissibilité.

Dossier RAEP (doc - 350,3 ko)

Guide de remplissage (pdf - 368,1 ko)

Sans préparation durée 30mn - Coefficient 4

Contact

  • E-mail : labo.direction[@]scl.finances.gouv.fr
  • Téléphone : 09.70.27.26.10
  • Courrier : Unité de direction Service Commun des Laboratoires - 30, rue Raoul Wallenberg - 75019 Paris

Nomination et affectation

En fonction des postes offerts par l’administration, de leur classement au concours et des souhaits exprimés, les lauréats sont nommés et affectés dans un laboratoire du SCL en qualité de  technicien de laboratoire de classe normale stagiaire.

Selon les dispositions du décret modifié n°2009-1388 du 11 novembre 2009, la nomination est prononcée à un échelon déterminé en fonction du reclassement dans le grade de  technicien de laboratoire de classe normale.

Les laboratoires du SCL sont situés à Marseille, Bordeaux, Montpellier, Rennes, Lille, Strasbourg, Lyon, Paris, Le Havre, Jarry (Guadeloupe) et Saint-Denis (La Réunion).

Formation statutaire théorique et pratique

Elle a pour objectif d'intégrer les techniciens de laboratoire de classe normale stagiaires nouvellement recrutés et de les former à leurs futures fonctions.

Les techniciens de laboratoire de classe normale stagiaires effectuent une année de formation statutaire dans leur laboratoire d’affectation.

Durant cette année, ils suivent une formation statutaire théorique d’un mois à l’École nationale des douanes de Tourcoing.

Ils suivent également, dans leur laboratoire d’affectation, diverses formations pratiques en vue d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leurs fonctions.

Titularisation

A l’issue de l’année de formation statutaire théorique et pratique, les techniciens de laboratoire de classe normale stagiaires sont titularisés dans le grade de technicien de laboratoire de classe normale.

Rémunération

Le corps des techniciens de laboratoire comprend trois grades.

Le grade des techniciens de laboratoire de classe normale en constitue le premier et comporte 13 échelons (indices majorés 356-503)

A titre d’information, le traitement mensuel net, primes comprises et hors indemnité de résidence et indemnités à caractère familial d’un technicien de laboratoire de classe normale au 1er échelon affecté en province est d’environ 2013,05€ (base 2022).

Perspectives d'évolution administrative

Sous réserve de certaines conditions d’ancienneté de carrière, les techniciens de laboratoire de classe normale de laboratoire peuvent accéder aux grades de technicien de laboratoire de classe supérieure et exceptionnelle par voie de concours professionnel ou par promotion au choix ainsi qu’au grade d’ingénieur de laboratoire par voie de concours interne ou par promotion au choix.