Opérateur de saisie éditique

Catégories B et C

Définition synthétique

L’opérateur de saisie éditique effectue ou participe à la numérisation de l’information, par saisie manuelle ou à partir d’autres supports interprétables par un système informatique, et aux travaux associés à l’éditique de masse.

Activités principales

  • Numérisation sur supports informatiques de documents papier, de codes barre, de caractères CMC ou optiques par saisie, scannage ou lecture optique
  • Vérification de la conformité des informations transcrites par rapport aux sources initiales et rectification, si nécessaire
  • Mise en œuvre de système d’éditique : extraction de données des applications pour produire des documents, alimentation en papier, contrôles, façonnage, mise sous pli, traitement des anomalies en retour et alerte des services concernés
Activités principales
Savoirs Savoir-faire Savoir-être

Guide des bonnes pratiques de l’organisation

  • Utiliser les matériels de saisie
  • Mettre en œuvre les procédures adéquates
  • Mettre en œuvre les matériels et outils d’éditique
  • Rigueur
  • Fiabilité

Conditions particulières d’exercice

Tendances d’évolution
Facteurs clés à moyen terme (3-5 ans) Impacts qualitatifs sur le métier
  • Déplacement d’une partie des tâches de saisie vers les usagers finaux
  • Montée en puissance des systèmes d’éditique

Adaptation permanente entre l’offre et la qualité du service

Proximité de compétences

opérateur technique

Systèmes d’information
(Production et exploitation)

Intitulés directionnels :

  • Opérateur « entrées/sorties »
  • Chargé de saisie