Accueil du portailRECRUTEMENTMétiersPar niveau de diplôme ou catégorieCatégorie A+ › Gestionnaire de la trésorerie de l’Etat
Espace recrutement

Label diversité

Gestionnaire de la trésorerie de l’Etat

Catégories A+ et A

Définition synthétique

Le gestionnaire de la trésorerie de l’Etat gère, dans une perspective de court et moyen termes, la trésorerie de l’Etat au mieux des intérêts du contribuable et dans les meilleures conditions de sécurité.

Activités principales

  • Suivi, en temps réel, de la centralisation des flux de trésorerie
  • Exécution et participation à des opérations de marché à court terme (prise et mise en pensions, emprunts et dépôts,…)
  • Elaboration des prévisions de trésorerie et des prévisions de dette à court terme
  • Gestion des relations avec la Banque de France, les ordonnateurs, les comptables et les correspondants du Trésor
  • Gestion des avances du Trésor aux organismes chargés de service public
  • Expertise technique dans le cadre d’actions de coopération avec d’autres pays
Savoirs Savoir-faire Savoir-être
  • Fonctionnement des instruments financiers
  • Environnement institutionnel (organisation, processus de décision,…)
  • Règles budgétaires et comptables
  • Anglais
  • Applications informatiques métier
  • Effectuer une recherche d’information
  • Mesurer l’impact en trésorerie des annonces de dépenses et recettes
  • Contrôler les conditions financières et le respect des procédures
  • Analyser a posteriori des événements financiers
  • Travailler en réseau
  • Restituer des éléments d’analyse de dossier ou de situation
  • Rigueur
  • Fiabilité
  • Réactivité
  • Autonomie
  • Sens du dialogue
  • Sens de la confidentialité

Conditions particulières d’exercice

  • Pics d’activité
  • Forte pression liée aux responsabilités assumées, notamment en raison du montant des transactions
  • Importante disponibilité requise (travail les jours fériés lors de l’ouverture des marchés financiers)
  • Travail en salle de marché

Tendances d’évolution

Facteurs clés à moyen terme (3-5 ans) Impacts qualitatifs sur le métier
  • Evolution des instruments financiers
  • Extension des marchés d’intervention du Trésor
  • Importance croissante des enjeux financiers de gestion de la dette
  • Optimisation de la gestion active de la dette et de la trésorerie
  • Adapter son activité aux perturbations de marché
  • Acquisition de nouvelles compétences (nouveaux instruments, nouveaux marchés)

Proximité de compétences

  • Développement économique
    (Développement économique local et national)

 

Partagez cet article !