Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Gestionnaire des patrimoines privés

Catégories A, B et C

Définition synthétique

Le gestionnaire des patrimoines privés organise et assure le règlement des successions (absence d’héritier connu ou renonciation à héritage).
Il agit pour le compte de la succession, sous le contrôle et l’autorité du juge judiciaire auquel il rend compte de sa gestion.

Activités principales

  • Prise en charge administrative et comptable de la succession
  • Recherche des héritiers et détermination de l’actif et du passif successoraux
  • Etablissement de l’inventaire de la succession et du projet de règlement du passif
  • Réalisation d’opérations de gestion (recouvrement de créances, recensement et paiement de dettes, actes conservatoires,...)
  • Préparation des ventes de biens meubles et immeubles
  • Saisine de l’autorité judiciaire en vue du transfert des biens de la succession dans le patrimoine de l’Etat
  • Traitement des dossiers contentieux
Savoirs Savoir-faire Savoir-être
  • Droit civil, droit immobilier et droit fiscal
  • Organisation administrative et judiciaire
  • Applications informatiques métier
  • Effectuer une recherche de renseignements
  • Analyser des documents juridiques
  • Gérer des situations sensibles
  • Mettre en œuvre les protocoles et techniques d'enquête
  • Sens de l’initiative
  • Réactivité
  • Sens de l’organisation
  • Fiabilité
  • Sens relationnel

Conditions particulières d’exercice

  • Déplacements fréquents (secteur géographique étendu)
  • Grande disponibilité
  • Respect des règles d’hygiène et sécurité

Tendances d’évolution

Facteurs clés à moyen terme (3-5 ans) Impacts qualitatifs sur le métier
  • Evolution des outils informatiques
  • Développement de partenariats avec les notaires
  • Adaptation et formation aux nouveaux outils, nouvelles procédures et méthodes de travail

Proximité de compétences

Partager la page