Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Expert/conseil en matière immobilière

Catégories A et B

Définition synthétique

L’expert/conseil en matière immobilière procède à des évaluations de biens et droits immobiliers pour le compte de l’Etat et des collectivités locales lors d’opérations immobilières et foncières.
En qualité de commissaire du gouvernement, il intervient également dans la procédure d’évaluation pour cause d’utilité publique en tant que conseiller du juge de l’expropriation.

Activités principales

  • Expertise du parc immobilier de l’Etat et des établissements publics, analyse des propositions des services et recherche de solutions
  • Evaluation des projets immobiliers des collectivités territoriales (examen des conditions financières des opérations, estimation du coût des acquisitions foncières envisagées dans le cadre d’une expropriation,…)
  • Conseil auprès du juge de l’expropriation dans le cadre de l’analyse des difficultés juridiques des dossiers et des préjudices subis par les expropriés
  • Fonction de commissaire du gouvernement auprès des sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (SAFER) : délivrance d’agrément pour certaines opérations - consultation pour les opérations réalisées dans le cadre du droit de préemption, de rétrocession de biens et de projets d’installation des preneurs - contrôle sur les conditions financières des opérations envisagées et participation aux instances décisionnelles
Savoirs Savoir-faire Savoir-être
  • Code du Domaine de l’Etat, droit rural, droit de l’expropriation, droit civil
  • Techniques d’évaluation des biens immobiliers
  • Marché immobilier local
  • Organisation, fonctionnement et missions des services de l’Etat
  • Estimer la valeur d’un bien immobilier
  • Elaborer un diagnostic
  • S’exprimer en public
  • Argumenter
  • Réactivité
  • Autonomie
  • Sens de l’organisation
  • Sens des responsabilités
  • Sens du dialogue

Conditions particulières d’exercice

 

Tendances d’évolution

Facteurs clés à moyen terme (3-5 ans) Impacts qualitatifs sur le métier
  • Développement de l’offre de service aux collectivités territoriales et de contrats de partenariat
  • Développement de la mission de conseil

Proximité de compétences

Partager la page