Espace recrutement

Label diversité

Contrôleur budgétaire externe

Catégorie A+

Définition synthétique

Le contrôleur budgétaire externe participe à la maitrise de l’exécution des lois de finances.
A ce titre, il concourt à l’identification et à la prévention des risques financiers ainsi qu’à l’analyse des facteurs explicatifs de la dépense.

Activités principales

  • Analyse de la soutenabilité budgétaire (couverture des dépenses obligatoires, hiérarchie des engagements, anticipation des dérives budgétaires)
  • Appréciation de la qualité de l’information financière (programmation, prévision d’exécution, …)
  • Connaissance et analyse des faits générateurs et des circuits de la dépense (analyses sectorielles sur les types de dépenses, qualité des outils de pilotage et de suivi de la dépense)
  • Information et conseil auprès des ordonnateurs et des opérateurs (fiabilité juridicofinancière des actes d’engagement, assistance aux initiatives de fiabilisation des outils et des procédures budgétaires,…)
Savoirs Savoir-faire Savoir-être
  • Techniques budgétaires
  • Comptabilité publique
  • Politiques, mesures et dispositifs propres au domaine d’intervention
  • Culture juridique
  • Organisation, fonctionnement et missions des ministères et des administrations
  • Applications informatiques métier
  • Effectuer une analyse comptable et financière
  • Diffuser l’information
  • Assurer une mission de conseil
  • Rédiger des documents d’aide à la décision
  • Gérer et animer une équipe
  • Rigueur
  • Réactivité
  • Sens de l’initiative
  • Autonomie
  • Force de proposition
  • Objectivité

Conditions particulières d’exercice

 

Tendances d’évolution

Facteurs clés à moyen terme (3-5 ans) Impacts qualitatifs sur le métier
  • Mise en place de « comités de programmation ou d’engagement » pour assurer collégialement la maitrise des risques budgétaires
  • Développement du contrôle interne comptable (régularité et sincérité de la situation financière de l’Etat)
  • Mise en œuvre du nouveau système d’information financière Chorus
  • Evolution des compétences (renforcement du contrôle de gestion et de l’analyse financière)
  • Accroissement de l’aspect « force de proposition » et conseil stratégique

Proximité de compétences

  • Budget

 

Partagez cet article !