Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Le rapport d'activité 2012 des ministères économiques et financiers

Quatre ministères, six missions ministérielles ou interministérielles, 152 000 agents…, les ministères économiques et financiers ont publié leur rapport d’activité 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sommaire

Les évolutions de l’organisation des services, les chiffres clés des ressources humaines, un retour sur les faits marquants 2012, un focus sur les chantiers de modernisation et sur le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi et la synthèse des actions conduites par les directions et services s’agissant notamment d’économie, des engagements financiers de l’Etat, de la recherche et de l’enseignement supérieur, de l' aide publique au développement, de l’économie sociale et solidaire et de la gestion des finances publiques et des ressources humaines.

 

Zoom sur six domaines d'intervention en 2012

Economie

 La politique économique et financière vise à retrouver une croissance durable et équilibrée de l’économie française. Le Gouvernement doit pouvoir s’appuyer sur des prévisions et une analyse économique de qualité, une transposition rapide des directives européennes et des statistiques fiables pour procéder aux choix économiques et fiscaux les mieux adaptés. Avec un triple objectif : soutenir l’emploi, promouvoir la compétitivité des entreprises et l’attractivité du        territoire et protéger les consommateurs.

Stratégie économique et fiscale | Développement des entreprises | Statistiques et études économiques

 

Engagements financiers de l’Etat

 L’Etat doit être en mesure d’honorer sa signature à tout instant et quelles que soient les circonstances : pour ce faire, le ministère de l’économie et des finances gère sa dette et sa trésorerie en conciliant sécurité et intérêts du contribuable. Il oriente l’épargne des ménages vers le financement de politiques publiques et apporte sa garantie aux dispositifs mis en place pour accompagner le développement des entreprises à l’international.

Charge de la dette et trésorerie de l’Etat | Epargne

 

Recherche et enseignement supérieur

 Au sein de la mission interministérielle « Recherche et enseignement supérieur », le ministère du  redressement productif pilote la politique en matière de recherche industrielle et d’innovation, déterminant majeur de la compétitivité de l’économie. Son action prend la forme d’un soutien aux pôles de compétitivité, aux PME innovantes et à la diffusion de l’innovation. Il assure la tutelle des établissements qui forment des cadres de haut niveau, nécessaires au développement des  entreprises.

Recherche et enseignement supérieur en matière économique et industrielle

 

Aide publique au développement

 La France reste l’un des principaux acteurs mondiaux de la coopération en faveur du développement. Son aide publique au développement vise à réduire la pauvreté et à participer à l’atteinte des objectifs du Millénaire. Pilote de l’un des programmes budgétaires qui y concourent, le ministère de l’économie et des finances participe au financement de cette politique.

Aide économique et financière au développement

 

Economie sociale et solidaire

 L’économie sociale et solidaire est un acteur de premier plan en France, avec plus de 2 millions de salariés. La décision, prise en juin 2012, d’attribuer au ministère de l’économie et des finances les missions relatives à son développement répond à la demande récurrente des acteurs et ouvre des perspectives nouvelles à ce secteur pour mieux contribuer aux politiques en faveur du redressement et de l’emploi.

Economie sociale et solidaire

 

Gestion des finances publiques et des ressources humaines

 Le ministère de l’économie et des finances contribue au pilotage de la gestion des finances publiques et des ressources humaines de l’Etat. Dans ce cadre, les politiques – fiscale, budgétaire, comptable et douanière – du Gouvernement sont directement placées sous sa responsabilité. Celle-ci couvre notamment le recouvrement des recettes, le paiement des dépenses, les systèmes d’information en matière budgétaire et comptable, ainsi que les activités de la Douane.

Stratégie des finances publiques | Gestion fiscale et financière de l’Etat et du secteur public local
Facilitation et sécurisation des échanges | Conduite et pilotage des politiques économique et financière

 

Les hommes et les femmes

 

Le rapport en version feuilletable

 

Chiffres clés 2012

98,54%

Le taux de recouvrement des impôts des particuliers confirme son excellent niveau à 98,54% au 30 novembre 2012  grâce à l’action efficace des services et à la progression continue des paiements dématérialisés.

 

67,2 milliards

Le déficit commercial de la France est en baisse de près de 7 milliards d'euros par rapport à 2011, malgré une facture énergétique qui augmente encore.

 

24 tonnes

de cannabis ont été saisies par la Douane en 2012, de même que 4,6 tonnes de cocaïne, 300 kg d'héroïne et 4,5 tonnes de khat. Au total, la valeur des stupéfiants saisis se monte à 256 millions d'euros.

 

10%

Le poids dans la richesse nationale des entreprises de l’économie sociale et solidaire, qui emploient plus de 2,3 millions de salariés.

 

954

alertes sur des produits jugés dangereux ont été lancées en 2012 par la DGCCRF, qui s’appuie pour ses contrôles sur l’expertise du service commun des Laboratoires.

 

418 000

Le nombre d’emplois préservés en 2012 grâce à l’action des 22 commissaires au redressement productif installés en région.

 

 

Partager la page