Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

L'Autorité de régulation des jeux en ligne publie son rapport d'activité

L'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) a publié son rapport d'activité pour 2012. Le marché des jeux d’argent et de hasard sur Internet s’est développé, mais le nombre d’acteurs sur le marché français s’est lui fortement réduit. En 2013, ce mouvement de consolidation devrait se poursuivre, mais connaître une stabilisation.

 

 

 

 

 

Concentration du marché

Dans son rapport d'activité pour 2012, l'ARJEL relève une stabilisation du nombre d'acteurs présents sur le marché français, et souligne une forte concentration du secteur tant en nombre d'opérateurs que d'agréments.

Stabilité du nombre de joueurs et de l'activité

Le nombre de comptes joueurs est, quant à lui, resté stable. En 2012, L'ARJEL dénombre 2,2 millions de comptes joueurs "actifs" (qui ont enregistré au moins une opération de jeu payante sur l'année ; ce chiffre est supérieur au nombre de joueurs, un joueur pouvant être titulaire de comptes chez plusieurs opérateurs).

Concernant le volume d'activité, l'ARJEL note aussi une stabilité globale comparé à 2011, malgré quelques différences sectorielles :

  • Le marché des paris sportifs, dont l'activité est en partie liée aux grands événements, aura connu une année 2012 riche, en raison du déroulement de l’Euro de football et des Jeux Olympiques d’été à Londres. Les mises ont progressé de 19% comparé à 2011 et le nombre de comptes joueurs actifs de 9%.
  • Le marché des paris hippiques a connu un léger ralentissement de sa croissance.
  • Le marché du poker a marqué un essoufflement du "cash game" (type de partie de poker en ligne dans lequel
    il n’y a pas de nombre de joueurs requis, les mises jouées correspondent à de l’argent réel), qui n'a pas été compensé par les tournois. Ce ralentissement s'explique par un renouvellement insuffisant de la base des joueurs, par une liquidité trop limitée chez les petits opérateurs, et par les effets de la crise économique et leurs conséquences sur les budgets que les Français consacrent au jeu.

En 2012, l’ARJEL a également intensifié la recherche et la lutte contre les sites illégaux. De plus, 311 campagnes de
contrôles ont été réalisées sur 29 sites d’opérateurs en activité, soit 2 200 contrôles unitaires.

Au sommaire du rapport d'activité 2012 de l'ARJEL

> Une stabilisation en cours du nombre d’acteurs actifs sur le marché français
> Une relative stabilité du nombre de comptes joueurs et des comportements des joueurs en ligne
> Un volume d’activité impacté à la marge par les variations de l’offre : stabilité globale et différences sectorielles
> Un équilibre d’exploitation non encore atteint
> Un impact maîtrisé sur l’économie des filières

> La participation de l’ARJEL à la lutte contre les sites illégaux
> Le contrôle des opérateurs agréés
> L’impératif de lutte contre la fraude sportive et de protection de la sincérité des opérations de paris
> La sécurisation des avoirs des joueurs
> La prévention des risques de jeu excessif
> L’ARJEL à l’écoute des joueurs en ligne
> Face aux nouveaux jeux, aux nouveaux supports et aux nouveaux canaux pour jouer en ligne, quelles
évolutions du modèle de régulation ?

> La régulation des jeux en ligne au sein de l’Union européenne : des accords bilatéraux utiles et nécessaires
> La préservation de l’intégrité des compétitions sportives face au développement des paris sportifs : une nouvelle approche internationale lancée par le Conseil de l’Europe

Lire aussi

Profil type du joueur en ligne - 18/04/2013

Bilan 2012 du marché des jeux d'argent et de hasard en ligne - 11/02/13

 

Zoom sur l'ARJEL

L’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) est une autorité administrative indépendante (AAI) créée par la loi 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne.

En savoir plus sur l'ARJEL

 

Partager la page