Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Le Rapport 2012 de la coopération économique et financière

Le rapport 2012 de la coopération internationale économique et financière vient de paraître. Coordonné par Adetef, l’agence de coopération technique de Bercy, ce document retrace les actions d’assistance menées par les ministères de l'économie et des finances, du commerce extérieur, du redressement productif, de l'artisanat et du tourisme, de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, et de la réforme de l'Etat.

 

 

 

 

2012 marque la fin d’un cycle de trois ans. Les objectifs qui avaient été fixés pour 2010 -2012 ont été atteints: croissance de l’activité et développement des domaines d’intervention, rôle moteur dans l’animation de « l’équipe France » des opérateurs publics d’assistance technique.

2012 : un bilan positif

L’année 2012 marque la fin du plan stratégique 2010 -2012, qui avait fixé un cap de croissance et plusieurs priorités géographiques et thématiques. Le bilan des trois ans est positif :

  • Renforcement des points forts : finances publiques, statistiques, formation des fonctionnaires du ministère de l'économie et des finances, économie numérique ;
  • Développement des domaines d’intervention : développement durable, achat public, partenariats public-privé, modernisation de l’Etat.

Le cap des 25 millions d’euros d’activité a été atteint dès 2011 et maintenu depuis lors (26 millions d’euros en 2012). La cible relative au nombre de manifestations d’intérêt sur projets des bailleurs  (50) a plus que doublée depuis 2009 (75 manifestations d’intérêt remises en 2012, contre 35 en 2009).

Adetef a par ailleurs reçu l’accréditation de la Commission européenne pour gérer des fonds par délégation (procédure de gestion centralisés indirecte).

Un nouveau plan stratégique à trois ans a été préparé pour la période 2013 -2015.

Rôle moteur dans l’équipe France

Adetef a joué un rôle actif dans le renforcement du dispositif public français d’expertise et coopère étroitement avec les confrères opérateurs et les diverses agences qui concourent à diffuser l’expertise française, en se plaçant sous la signature commune « Assistance technique France ».

Adetef a aussi développé des liens avec la fédération Syntec-Ingénierie et  souhaite, par ses interventions, accroître les chances de succès à l’international des entreprises françaises.

Chiffres clés

Adetef début 2013, ce sont :

  • une centaine de personnes, au siège social et dans les antennes régionales de Kiev (Ukraine) et de Hanoï (Vietnam) ;
  • 60 contrats d’assistance technique et 30 jumelages institutionnels européens gérés en moyenne chaque année - plusieurs centaines d’experts publics intervenant régulièrement ;
  • un élément moteur de la constitution d’une véritable « équipe France » dans laquelle opérateurs publics et prestataires privés ont des rôles complémentaires, dont la bonne articulation accroît la compétitivité et la capacité d'influence française sur le marché international.

 

Lire aussi

Adetef : plan stratégique pour la coopération économique et financière - 24/06/2013

A télécharger

Sommaire :

1 - Cadre général
2 - Temps forts 2012
3 - Thématiques de coopération
4 - Géographies de la coopération technique
Annexes

 

Le rapport 2012 (3 Mo)

 

Partager la page