Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Quinzaine du Commerce équitable : Martine Pinville a participé à la conférence de lancement

Jeudi 12 mai, Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, a participé à la conférence de presse qui ouvrait la 16e édition de la Quinzaine du Commerce équitable, à Paris.

 

 

 

 

 

 

 

Réunissant Marc Dufumier, président de la Plate-Forme pour le Commerce équitable, Gérald Gogreuil, délégué général d'Artisans du Monde, Claude Gruffat, président de Biocoop et Dominique Royet, déléguée générale de Max Havelaar France, la conférence de presse a lancé officiellement la Quinzaine du Commerce équitable.

La Quinzaine du Commerce Équitable ça commence maintenant! @biocoop @ArtisansDuMonde @MaxHavelaarFr @MartinePinville pic.twitter.com/gBJN5u1J3a

— La_Quinzaine_CE (@La_Quinzaine_CE) 12 mai 2016

 

Du 14 au 29 mai 2016 : plus de 5 000 événements partout en France

Depuis maintenant plus de 15 ans, la Quinzaine du Commerce équitable invite les citoyens à devenir acteurs de ce commerce alternatif. Brunchs et dégustations bio et équitables, conférences-débats, rencontres avec des producteurs ou encore projections de films rythmeront cette quinzaine.

Plus de 5 000 événements inscrits sur le site officiel de la Quinzaine du Commerce équitable se tiendront entre le 14 et le 29 mai, sur tout le territoire. 

Consulter l’agenda des manifestations

Commerce équitable, quelle définition ?

Issue de la loi du 31 juillet 2014 sur l’économie sociale et solidaire, la définition du commerce équitable a été précisée par le décret du 17 septembre 2015. Elle inclut désormais aussi bien le commerce avec des pays en voie de développement qu’avec des pays développés (Nord/Nord), en s’appuyant sur la réponse qu’il doit apporter aux travailleurs en situation de désavantage économique :

  • soit parce qu’ils n'ont pas accès aux moyens économiques et financiers et à la formation nécessaires ;
  • soit du fait d’une situation de vulnérabilité liée à leur environnement physique, économique, social ou politique ;
  • soit qu’ils ne peuvent habituellement avoir accès qu’à un marché local du fait des spécificités de leur territoire et de ses ressources.

En savoir plus sur la définition du commerce équitable

Martine Pinville

« Le commerce équitable est un enjeu fondamental : il permet de rééquilibrer le jeu du commerce international en faveur des petits producteurs et des travailleurs des pays en développement. […] Il répond aux aspirations des Français qui sont nombreux à vouloir s’impliquer dans les changements sociaux et environnementaux par leur acte d’achat. »

Le 12 mai 2016, à Paris

 

Lire aussi

Le commerce équitable, c'est quoi ?

Partager la page