Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Publication du rapport 2013 de l'Autorité de régulation des jeux en ligne

Le marché des jeux d’argent et de hasard en ligne a achevé fin 2013 son troisième exercice complet d’activité, depuis son ouverture à la concurrence en juin 2010. Bien qu’il continue à évoluer, et que chacun de ses trois segments fasse preuve d’une dynamique propre, on peut estimer que ce marché a aujourd’hui atteint une certaine maturité.

 

 

 

©Arjel

 

[Extraits du rapport d'activité 2013 de l'Arjel, Autorité de régulation des jeux en ligne]

Des évolutions du marché pour le moins contrastées en 2013

L’offre légale est désormais bien installée sur le marché français. Elle n’en subit pas moins certains à-coups, liés en particulier aux variations de son périmètre et au calendrier des événements supports de paris (calendrier des compétitions sportives en premier lieu, calendrier et format des tournois de poker, calendrier des courses hippiques).
Traditionnellement perçu comme un marché dont la dynamique est directement liée au périmètre et à la profondeur de l’offre, le marché des jeux d’argent en ligne a su trouver d’autres ressorts de croissance.

Le segment du pari sportif montre ainsi clairement un découplage progressif entre le niveau d’activité et le contenu et la qualité de l’offre. Cette évolution est en revanche peu perceptible pour le pari hippique, où l’introduction de courses étrangères n’a pas dynamisé le marché de façon durable.

S’agissant du poker, la stabilité de l’offre apparaît comme un facteur de sclérose du marché, en dépit de l’introduction, à l’initiative de certains opérateurs, de nouvelles manières de jouer.

Contrôle et conformité des sites des opérateurs

Le respect des contraintes légales et réglementaires relatives à la présence de messages de mise en garde et de mécanismes de protection des personnes vulnérables fait l’objet d’une surveillance continue. Ainsi, sur les 30 sites d’opérateurs en activité, ont été réalisés 1067 contrôles. Les manquements constatés ont été de deux ordres :

  • une typographie non conforme ou une absence d’alternance des messages de mise en garde des risques liés au jeu ;
  • une exemption de saisie de la date de naissance à chacune des connexions sur le compte joueur.

Un effort qui ne se relâche pas

Après 3 ans de lutte contre les sites illégaux, le nombre de nouveaux sites de jeu répertoriés en 2013 est moindre qu’au cours des années précédentes. La base de données interne de l’Arjel recensait au 31 décembre 2013 un peu plus de 2400 sites proposant des offres de paris sportifs, de paris hippiques, de poker ou de jeux de casinos en ligne. Sur ce total, un peu plus de 2100 sites se sont avérés être en conformité avec la législation française, dont :

  • Environ 1200, soit près de 60 %, étaient en conformité « spontanément » c’est-à-dire dès l’identification (offre de jeux gratuits pour l’essentiel) ;
  • Environ 850, soit un peu plus de 40 %, se sont mis en conformité après avoir reçu une mise en demeure de l’Arjel.

 

 

 

Zoom sur...

L’Arjel, Autorité de régulation des jeux en ligne, est une autorité administrative indépendante (AAI).

Dans les secteurs des paris hippiques, paris sportifs et jeux de cercle (poker), elle a pour mission de :
• délivrer des agréments et s’assurer du respect des obligations par les opérateurs
• protéger les populations vulnérables, lutter contre l’addiction
• s’assurer de la sécurité et de la sincérité des opérations de jeux
• lutter contre les sites illégaux
• lutter contre la fraude et le blanchiment d’argent

>> Plus d'infos sur arjel.fr

 

 

 

Partager la page