Accueil du portailArchives › Première promotion «Accélérateur PME» : devenir les ETI de demain

Première promotion «Accélérateur PME» : devenir les ETI de demain - 06/03/2015

Programme souhaité par Emmanuel Macron, « l'Accélérateur PME » vise à accompagner des dirigeants de PME à faire croître leurs entreprises pour devenir des entreprises de taille intermédiaire (ETI). Il est financé par l’Etat à hauteur de 61 % et mis en oeuvre par Bpifrance. La première promotion du dispositif, qui en comptera au moins deux, a été lancée le 5 mars 2015.

 

 

 

 

 

24 mois pour potentialiser la croissance

Le programme a été proposé à des petites et moyennes entreprises (PME) pré-sélectionnées par un jury de personnalités issues du monde économique au regard de critères de performance objectifs (performance passée, solidité financière, potentiel de croissance) parmi un vivier identifié par la Direction générale des entreprises (DGE) et Bpifrance. Il s'agissait donc de proposer un panel de services sur 24 mois à une sélection de plus de cinquante PME, mobilisées pour la croissance, afin d’en faire les champions de demain.

Faire passer sa PME à la vitesse supérieure

Les entreprises sélectionnées sont issues de quasiment toutes les régions françaises, d’une très grande diversité de secteurs (industrie et services confondus) et de tailles variées. A titre indicatif, l’entreprise médiane participant à la première promotion réalise environ 22 M€ de chiffre d’affaires, est forte de 105 salariés et a connu une croissance de l’ordre de 34 % au cours des trois dernières années.

Pour le Gouvernement comme pour Bpifrance, il s’agit de faciliter l’émergence des PME prometteuses de devenir des entreprises de taille intermédiaire (ETI), leeders sur leur leur secteur. Une catégorie dont toutes les études ont montré le caractère décisif pour développer l’innovation, la croissance et l’emploi, et qui est insuffisamment représentée dans le tissu économique national [4 959 en 2011, soit presque trois fois moins qu’en Allemagne (12 000, constitutives du Mittelstand) et deux fois moins qu’en Grande-Bretagne (10 000)].

Un programme d'accompagnement complet et personnalisé

Conforter l’envie de croître des dirigeants en leur proposant un « diagnostic 360° » de leur PME, des audits complémentaires, des échanges par groupes homogènes autour des facteurs et des aléas de la croissance et un mentor pour dialoguer entre pairs sur la stratégie et le processus de transformation de l’entreprise.

Se porter candidate à la prochaine promotion

La seconde promotion du dispositif sera sélectionnée à l’automne 2015. Les PME le cas échéant candidates doivent
avoir un chiffre d’affaires situé entre 10 et 40 M€, et être indépendantes de groupes de taille plus large.

Partagez cet article !