Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Première conférence annuelle du Plan France sur le très haut débit

La première Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit se tenait à Bercy le 6 février en présence d'Arnaud Montebourg, de Louis Gallois, commissaire général à l'investissement, d'Antoine Darodes, directeur de la mission très haut débit et de Fleur Pellerin, qui clôturait les débats.

 

 

 

 

 

[Extrait du dossier de presse "Plan France Très Haut Débit"]

Equiper la France en infrastructures de demain

Le Plan France Très Haut Débit est une stratégie d’investissement visant à couvrir intégralement le territoire en très haut débit d’ici 2022. Lancé au printemps 2013, il repose sur un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans, partagé entre les opérateurs privés et les collectivités territoriales.

Pour atteindre cet objectif de déploiement, l’Etat intervient dans un rôle de stratège. D’une part, il sécurise le déploiement des réseaux privés dans les zones les plus denses par des conventions tripartites signées avec les collectivités et les opérateurs concernés (57% de la population).

D’autre part, lorsque l’initiative privée est insuffisante, le Plan France Très Haut Débit accompagne le déploiement des réseaux d’initiative publique des collectivités territoriales en apportant plus de 3 milliards d'euros de subvention et en leur donnant accès à une enveloppe de prêts à taux privilégié.

Pour parvenir à ce résultat, le Gouvernement a confié à la Mission Très Haut Débit le pilotage du Plan France Très Haut Débit.

Programme

La Conférence était précédée de la signature d’une convention de subvention de 30 millions d’euros au bénéfice du Centre national des études spatiales (CNES).

10 h 15 Signature d’une convention entre la Caisse des dépôts et le Centre national pour les études spatiales (CNES) pour une subvention de 30 millions d’euros accordée au CNES pour le développement de satellites de nouvelle génération dans le cadre du Programme des investissements d’avenir (PIA).

10 h 45 Introduction d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif

10 h 50 Intervention de Louis Gallois, Commissaire général à l’investissement

10 h 55 Présentation et bilan d’étape du Plan France THD par Antoine Darodes, directeur de la mission très haut débit

11 h 10 Le Plan France THD : mises en perspectives

Table ronde en présence d’Yves Rome, Sénateur de l’Oise et président de l’AVICCA, Yves Le Mouël, directeur général de la Fédération Française des Télécoms (FFT), Jacques de Heere, président directeur général d’Acome, et Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque européenne d’investissement

11 h 40 Le très haut débit en action : démonstrations d’usages dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’entrepreneuriat et de la culture.

12 h 30 Conclusion par Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique.

Lire aussi

Les Français, leaders dans l'accès au numérique - 13/12/2013

Débits de l'internet fixe : un arrêté pour renforcer l'information des consommateurs - 18/12/2013

Lille signe la première convention du plan « France très haut débit » - 28/10/2013

Une mission pour le déploiement du très haut débit - 13/11/2012

 

Communication en Conseil des ministres

 

Presse

 

Le très haut débit numérique

Le Très haut débit

Chantier majeur pour l’aménagement de nos territoires et la modernisation de nos entreprises, le déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire d’ici dix ans constitue un volet important de la stratégie numérique du Gouvernement.
> En savoir plus sur le très haut débit

 

 

Les priorités pour le numérique

Les priorités pour le numériqueLa feuille de route comprend 18 mesures et s'intègre dans le cadre des objectifs fixés par la « stratégie numérique pour l’Europe en 2020 ». > Les priorités pour le numérique

 

Partager la page