Accueil du portailPRELEVEMENT-A-LA-SOURCEJe suis contribuable › Je suis jeune actif, comment cela va-t-il se passer pour mon prélèvement à la source ?
Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu

Je suis jeune actif, comment cela va-t-il se passer pour mon prélèvement à la source ?

Si j’ai commencé à travailler en 2018/2019, je peux me trouver dans deux situations. Selon ma situation, la marche à suivre est différente.

J’ai déjà déclaré mes revenus en mon nom propre

J'ai déclaré mes revenus 2017 au printemps 2018 et j'ai donc obtenu un taux personnalisé (visible sur mon avis d’impôt ou mon espace particulier en ligne).

En revanche, il est possible que ce taux ne corresponde pas à ma situation de 2019 et qu’il soit plus élevé ou plus faible qu’il ne devrait être.

Pour éviter cela, je peux moduler mon taux en déclarant ma hausse ou ma baisse de revenus sur mon espace « Gérer mon prélèvement à la source » depuis mon espace particulier sur impots.gouv.fr et ainsi adapter mon taux à mes revenus réels.

Exemple

Si je ne percevais aucun revenu en 2017, le taux qui m’est attribué pour 2019 est nul (0%). Si je deviens imposable en 2019 mais que je ne fais aucune démarche sur mon espace « Gérer mon prélèvement à la source », je devrais payer l’intégralité de mon impôt en 2020 en plus de mes autres prélèvements mensuels. Je dois donc être vigilant.

Retour au sommaire

Je travaille en étant rattaché au foyer fiscal de mes parents

Jusqu’à présent, j’étais rattaché au foyer fiscal de mes parents, je n’ai jamais déposé de déclaration de revenus en mon nom propre. Ainsi, l’administration fiscale ne m’a pas attribué de taux personnalisé.

En 2019, mon employeur applique à mon salaire un taux non personnalisé qui correspond à ma rémunération. Il est défini par une grille de taux fixée dans la loi de finances. Si je suis célibataire sans enfant, ce taux est adapté à ma situation.

En revanche, si j’ai une situation familiale particulière (par exemple, un enfant à charge), alors le taux non personnalisé n’est pas adapté à ma situation réelle. Dans ce cas, j’ai la possibilité de demander la création d’un taux personnalisé à mon service des impôts des particuliers.

A savoir

Jusqu’à un salaire mensuel imposable de 1404 euros par mois, ce taux sera nul (un abattement supplémentaire de 30% ou 40% étant applicable pour les DOM, soit un taux nul pour un revenu mensuel imposable pouvant aller jusqu'à 1724 euros).

Retour au sommaire

Partagez cet article !