Accueil du portailArchivesPLF 2016 : renforcer les moyens de sécurité et de défense

PLF 2016 : renforcer les moyens de sécurité et de défense

19/11/2015

Michel Sapin a ouvert aujourd'hui la discussion sur le projet de loi de finances pour 2016, au Sénat. Il a annoncé le renforcement des moyens de sécurité et de défense, au lendemain des attentats de Paris.

 

 

Michel Sapin, au Sénat, le 19 novembre
© Sénat

 

 

 

Une dépense supplémentaire de l'ordre de 600 millions d'euros

Dans son intervention devant le Sénat, le ministre des Finances et des Comptes publics a rappelé les prévisions qui fondent le projet de budget 2016 : une croissance de 1,5 %  et une inflation de 1 %.

S'agissant des recettes de l 'Etat, Michel Sapin a insisté sur la baisse d'impôt sur le revenu pour les ménages modestes et l'intensification de la lutte contre la fraude et l'optimisation fiscale abusive.

Pour les dépenses, il a rappelé la priorité accordée à l'Education nationale, l'Intérieur, la Justice, l'Emploi et l'aide au développement. Au regard des récents attentats, la priorité accordée à la lutte contre le terrorisme sera renforcée par voie d'amendement, au profit de l'Intérieur, de la Défense, de la Justice et de la Douane. La dépense supplémentaire sera de l'ordre de 600 millions d'euros. « C’est pourquoi nous assumons, à ce stade de la discussion budgétaire, une dégradation du déficit » a ajouté le ministre.

Des moyens supplémentaires pour la lutte contre le terrorisme

« Parce que la sécurité des Français est la condition de leur liberté, le président de la République a annoncé un ensemble de mesures pour lutter contre le terrorisme et certaines conduiront à mobiliser de nouvelles ressources pour renforcer l’action de l’Etat. Le Gouvernement proposera donc par amendement d’amplifier, dès 2016, les créations de postes dans les ministères suivants :

  • au ministère de l’Intérieur, dans la police et la gendarmerie, ce sont 5 000 postes supplémentaires sur deux ans qui seront créés. Ces créations s’ajouteront à celles décidées depuis 2012 et notamment aux créations déjà annoncées au printemps dans le cadre du plan de lutte contre le terrorisme. Au total, nous reviendrons, en 2017, au niveau de postes de 2007;
  • au ministère de la Justice, 2 500 postes seront créés sur deux ans ; ils s’ajouteront aux 4 744 créations de postes réalisées et prévues sur le quinquennat ;
  • dans les services de la Douane, 1 000 postes seront créés dans les deux ans qui viennent.
  • au ministère de la Défense enfin, les 2 300 créations de postes annoncées pour 2016 seront réalisées comme prévu. Et à partir de 2017, les effectifs seront stabilisés et ce jusqu’en 2019.

Au total, la mobilisation de ces nouveaux moyens conduira à une dépense supplémentaire sur le
budget de l’Etat de l’ordre de 600 millions d'euros en 2016 pour financer à la fois ces nouveaux postes et les
besoins en équipement qui les accompagnent. »

Extrait du discours de Michel Sapin

Lire aussi

Projet de loi de finances 2016 : quelles mesures pour les entreprises ? - 16/10/2015

Projet de loi de finances 2016 : quelles mesures pour les particuliers ? - 26/10/2015

Projet de loi de finances 2016 : découvrez les chiffres clés du budget de l'Etat - 30/09/2015

Michel Sapin et Christian Eckert présentent le projet de loi de finances 2016 - 30/09/2015

 

 

Presse

 

Documents

Partagez cet article !