Imprimer la page

Anticipations des commandes militaires dans le cadre du plan « aéronautique »

La réalisation d’investissements de très long terme permettra à la filière aéronautique française de passer ce cap difficile en préservant ses compétences et capacités industrielles indispensables à notre autonomie stratégique et notre supériorité opérationnelle.

De quoi s’agit-il ?

L’industrie aéronautique française est caractérisée par de fortes synergies entre activités civiles et militaires, tant au niveau des grands donneurs d’ordre que des équipementiers et sous-traitants. L’écosystème de l’industrie aéronautique de défense a ses spécificités, avec l’aviation de combat, les « avions de missions » (transport tactique, surveillance et renseignement) et les hélicoptères de combat, mais les liens sont étroits et les développements spécifiques aux activités militaires trouvent souvent quelques années plus tard des applications dans le domaine civil.

La préparation de l’avenir est au cœur du métier de la Direction générale de l’armement (DGA) du ministère des Armées, et on peut à cet égard citer le Système de Combat Aérien Futur ou le drone de Moyenne Altitude et Longue Endurance, préparé en coopération avec plusieurs pays européens. Ces investissements de très long terme supposent une filière nationale en bonne santé, il faut donc aider la filière aéronautique à passer ce cap difficile en préservant ses compétences et capacités industrielles indispensables à notre autonomie stratégique.

Nous alimenterons très concrètement le plan de charge de la filière par des commandes anticipées d’avions, d’hélicoptères et de drones militaires, apportant ainsi un soutien concret et immédiat à la préservation de l’emploi en particulier dans les PME et les ETI. Le montant total de ces commandes anticipées est de 600 M€.

Les aéronefs concernés sont les suivants :

  1. 3 Airbus A330-200 destinés à être convertis en ravitailleurs multi-rôles MRTT Phénix.
  2. Un avion léger de surveillance et de renseignement (ALSR).
  3. Huit hélicoptères H225-M CARACAL pour l’armée de l’air
  4. Commande de drones de surveillance navals SDAM (système de drone aérien de la Marine) et SMDM (système de mini-drone pour la Marine)

Calendrier de mise en œuvre

Les premières livraisons interviendront dès 2020, permettant le verdissement de la flotte de transport et de combat des armées de terre et de l’air (retrait des A340, A310, Puma dont l’âge moyen respectif est de 34 / 25/ 43 ans).

Liens utiles

http://www.defense.gouv.fr/dga

https://www.defense.gouv.fr/dga/actualite/le-ministere-des-armees-commande-trois-avions-a330-dans-le-cadre-du-plan-de-soutien-a-l-industrie-aeronautique

Mis à jour le 20/10/2020

Partager la page