Faciliter l’accès à l’alimentation des personnes hébergées à l’hôtel

Vérifié le 22 juin 2021

  • Associations
  • Financement
  • Logements

Une réponse durable et favorisant l’autonomie doit être bâtie pour répondre aux besoins d’accès à l’alimentation pour les personnes hébergées à l’hôtel. Il s’agit de construire des tiers-lieux, cuisines partagées, lieux de restauration mobiles ou restaurants solidaires pour ces publics, souvent composés de familles avec enfants.

De quoi s’agit-il ?

La crise sanitaire et le confinement ont révélé des manques importants concernant l’accès à l’alimentation et aux denrées de première nécessité pour les personnes sans domicile. Les besoins étaient particulièrement importants pour les personnes sans-abri (à la rue ou en habitats de fortune) et certaines personnes hébergées notamment à l’hôtel.

Durant la crise, l’État a mis en place un dispositif exceptionnel et subsidiaire de distribution de chèques services, pour un montant total de 50 M€, au bénéfice de 130 000 personnes.

Il faut aujourd’hui apporter une réponse durable et favorisant l’autonomie afin de permettre l’accès à l’alimentation des personnes hébergées à l’hôtel.

En effet, l’accueil à l’hôtel ne permet pas aux familles de cuisiner du fait d’un sous-équipement en lieux adaptés.

La mesure vise à financer l’investissement pour la création de tiers-lieux, cuisines partagées, lieux de restauration mobiles, restaurants solidaires à proximité des hôtels.

Qui peut en bénéficier ?

Cette aide peut être sollicitée par des associations ou centres communaux ou intercommunaux d’action sociale, qui souhaitent porter un projet de création de tiers-lieux pour l’accès à l’alimentation à l’hôtel.

Comment en bénéficier ?

La subvention à l’investissement est accordée par les services de l’État qui sont en charge de l’instruction et de la validation des projets.

Calendrier de mise en œuvre

L'appel à projets est ouvert du 12 janvier 2021 au 19 mars 2021.

68 projets ont été retenus début mai 2021 [PDF - 84 Ko] pour la création et le développement de tiers-lieux destinés à favoriser l'accès à l'alimentation des ménages hébergés à l'hôtel. Ces projets seront soutenus pendant 2 ans à hauteur de 25 millions d'euros dans le cadre du plan France Relance et de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté.

Lien utile

Sur gouvernement.fr

Partager la page