Accueil du portailArchives › Martine Pinville à la Réunion pour soutenir l'activité commerciale et artisanale de proximité

Martine Pinville à la Réunion pour soutenir l'activité commerciale et artisanale de proximité - 14/01/2016

Martine Pinville s'est rendue à la Réunion les 5 et 6 janvier 2016 pour promouvoir la diversité commerciale et artisanale de proximité, notamment grâce au Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC).

 

 

 

 

Martine Pinville avec le personnel de la caisse locale du RSI - ©MEF

 

La secrétaire d'Etat a entamé sa visite sur l'île par la Caisse du régime social des Indépendants (RSI) de la Réunion où elle a rappelé que vingt mesures avaient été prises en juin 2015 pour éviter certains dysfonctionnements spécifiques à ce régime. Au premier rang desquelles : la simplification des délais de paiement, une meilleure qualité de l’accueil ou bien encore la mise en place de médiateurs de terrains dans les départements pour résoudre les litiges. Et de nouvelles mesures à mettre en œuvre seront facilitées par la mise en place du comité de suivi du RSI installé le 15 décembre dernier.

Dynamisation économique et touristique

Elle a ensuite inauguré l’archipel des métiers d’art, principalement consacrés à la gastronomie, l’artisanat et le bien-être. Une initiative qui doit permettre de valoriser de manière innovante des savoir-faire précieux et uniques, et de renforcer l’attractivité du site en proposant des activités et animations.

Martine Pinville

Comme vous, je pense qu’il faut se reposer sur les richesses et les forces locales pour renforcer l’attractivité d’un territoire. [...] C’est la marque de notre volonté d’agir pour tous les territoires et de continuer d’investir pour des projets d’avenir, dès lors qu’ils s’avèrent viables et ambitieux.

Coordonner les efforts pour initier un mouvement positif

Elle a également signé la convention d’application locale du FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce) en faveur du centre-ville de Saint-Joseph, qui va permettre de mettre en œuvre une 2e tranche d’opération urbaine de redynamisation des entreprises artisanales et commerciales du centre-ville.

A cette occasion, Martine Pinville a annoncé avoir renouvelé et augmenté les investissements du FISAC pour le développement économique de Saint-Joseph pour un montant total de 357 000 euros, en complément des financements de la commune et de la Chambre de Commerce et d’Industrie. A quoi s’ajoute un apport supplémentaire de l’Etat à hauteur de 510 000 euros via le Fonds exceptionnel d’investissement. Parmi les réalisations les plus marquantes : la Halle François Mitterrand financée à 50 % par l’Etat, ouverte depuis le 16 octobre dernier.

Martine Pinville

Et la signature de cette convention qui ouvre une nouvelle tranche de financements via le Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) à Saint-Joseph, en est la matérialisation la plus concrète et la plus immédiate. L’État n’oublie aucun territoire, la République s’adresse à tous, et le Gouvernement est pleinement engagé auprès des Français.

Elle a clos sa visite au premier pôle territorial de coopération économique (PTCE) de l'île où elle a rencontré les porteurs du projet ECOPAL, un des lauréats du 2e appel à projets, conduit par l’association Initiatives OI qui souhaite favoriser l’innovation socio-économique grâce à la reconversion écologique et sociale du tissu économique local par la coopération et la mutualisation.

Plus de photos

 

Partagez cet article !