Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Investissements d'avenir : lancement de la seconde vague de l'appel à projets « Grands défis du numérique »

L'appel à projets « Grands défis du numérique », lancé en 2015, vise à répondre aux grands défis de la numérisation et du digital. Cinq pré-projets ont d'ores et déjà été sélectionnés lors d'une première vague. Depuis le 11 avril, une seconde vague est lancée sur les thémes de la digitalisation du réel, de l'économie de la donnée et de l'économie de la confiance.

 

 

 

 

 

L’appel à projets « Grands défis du numérique » s’adresse à des consortiums de plusieurs partenaires. Les projets doivent avoir des retombées industrielles à court-moyen terme et permettre aux acteurs français du numérique de répondre aux grands défis de demain, dans un contexte de compétition mondiale renforcée. La durée d’un projet est typiquement de 24 à 36 mois, pour un investissement total de l’ordre de 5 à 10 millions d’euros.

Les présélectionnés de la 1e vague de l’appel à projets

Cinq pré-projets ont été présélectionnés au terme d’une sélection sur dossier, puis d’une audition des porteurs. Leurs dossiers complets restent à instruire par la Direction générale des entreprises, avant qu’ils ne puissent bénéficier d’une convention de financement avec Bpifrance. Jusqu’à 20 millions d'euros d’aides seront investis sur les crédits du Programme d’investissements d’avenir pour les projets finalement retenus dans le cadre de cette première vague.

2e vague de l'appel à projets

La seconde vague de l'appel à projets, lancé ce 11 avril 2016, a pour objectif d’identifier et de soutenir des projets dans trois grands domaines technologiques : la digitalisation du réel, l'économie de la donnée et l'économie de la confiance.

Les candidats sélectionnés bénéficieront d’un financement partiel de leur projet. Les soutiens aux entreprises feront l’objet d’un intéressement de l’Etat aux résultats du projet sous la forme d’un retour financier.

Les acteurs de l'appel à projets « Grands défis du numérique »

  • Le Programme d’investissements d’avenir (ou PIA) vise à soutenir des projets d’excellence au service de la croissance et de la compétitivité de la France. Il a été doté de 35 puis 12 milliards d’euros en 2010 et 2014. Un prochain « PIA 3 » de 10 milliards d’euros a été annoncé par le Président de la République et devrait être voté par le Parlement en 2016.
  • Au sein de l’Etat, le Commissariat général à l’investissement (CGI) assure le pilotage du PIA, en lien avec les autres ministères. Afin de garantir le caractère interministériel du PIA, le CGI est placé sous l’autorité du Premier ministre.
  • Au sein du ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, la Direction générale des entreprises (DGE) est responsable de l’instruction technique des dossiers soumis dans le cadre de l’appel à projets, et du suivi des projets lau-réats.
  • Bpifrance est opérateur administratif et financier de l’appel à projets pour le compte de l’Etat. A ce titre, Bpifrance signe une convention de financement avec les lauréats de l’appel à projets, les crédits provenant du PIA.

Lire aussi

Investissements d'avenir : relever les « Grands défis du numérique » - 15/09/2015

Partager la page