Les grands hommes qui ont donné leurs noms aux bâtiments de Bercy

Sully (1560-1641)

Ministre d’Henri IV. Surintendant des Finances, il a réorganisé l’impôt et maintenu les douanes intérieures.

Colbert (1619-1683)

Homme de confiance de Mazarin. Contrôleur général des Finances (1665) sous Louis XIV.

Améliore le rendement des impôts en modifiant l’assiette, augmente les taxes indirectes. Crée le monopole du tabac.

Favorise l’industrie en créant des manufactures d’État. Encourage le commerce en améliorant les voies de communication.

Vauban (1633-1707)

Militaire de carrière, ingénieur, architecte, urbaniste et économiste. Il parcourt 5 000 à 6 000 km par an.

Il propose à Louis XIV une réforme des impôts proportionnelle à la fortune, ce que l’on a appelé la « dîme royale ». Louis XIV n’acceptera pas.

130 places fortes et villes fortifiées en France.

Turgot (1727-1781)

Contrôleur général des Finances (1774) sous Louis XVI. Disgracié en 1776, il supprime les douanes intérieures.

Necker (1732-1804)

D’origine allemande, né à Genève. Banquier (1765), il succéda à Turgot sous Louis XVI. Directeur général du Trésor Royal (1776). Directeur général des Finances (1777), il démissionna en 1781.

Rappelé en 1788, après la déclaration de banqueroute de l’État. Renvoyé le 11 juillet 1789. Son renvoi est à l’origine de la prise de la Bastille.

Rappelé le 16 juillet 1789, Necker abandonna le pouvoir.

Jean Monnet (1888-1979)

Il interrompt ses études après son bac et s’installe à Londres, puis voyage en Amérique du Nord. En 1919, il travaille à la création de la SDN (société des nations). 

Auteur d’un plan de modernisation de l’économie française (1945). Il a présidé la CECA (1952-1955).

Robert Schuman (1886-1963)

Ministre des Affaires étrangères (1948-1953).

Partisan d’une Europe unie, il fut à l’origine de la CECA (communauté européenne du charbon et de l’acier). Proposé en 1950, l’accord fut signé en 1951 par six pays (Belgique - France - Allemagne - Luxembourg - Pays-Bas - Italie).

Pierre Mendès France (1907-1982)

Après des études de droit, il devient en 1928, le plus jeune avocat de France.

Ministre de l’Économie nationale du gouvernement de la République française, à partir du 4 septembre 1944.

François Bloch-Lainé (1912-2002)

Haut fonctionnaire. Fils de Jean Bloch et de Suzanne Lainé, petit neveu de Léon Blum.

Docteur en droit, diplômé de l’école libre des sciences politiques, il commence sa carrière comme inspecteur des finances en 1936. Directeur de cabinet de Robert Schuman, puis directeur du Trésor en 1947.

Il a été directeur de la CDC et de la banque européenne d’investissement, puis président du Crédit lyonnais.