Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Hommage à Léon, de César

 

« Hommage à Léon » de César Plaques de ferraille et vis (détail)
Pièce de monnaie (détail)

En 1952, César s’installe dans une ancienne usine, à Villetaneuse dans la banlieue nord de Paris, où il travaillera pendant 12 ans. Ce lieu lui offre l’espace dont il a besoin. Le patron de l’usine est un monsieur qui s’appelle « monsieur Léon », et cette statue l’Hommage à Léon est un témoignage de reconnaissance.

« J’appelle mes compressions des compressions, mes expansions des expansions. La Victoire de Villetaneuse, Ginette, l’Hommage à Léon, j’appelle ça des sculptures. »

L’Hommage à Léon est une sculpture en fer soudé qui a été réalisée en 1964, dans un format 89 x 27 x 38 cm.

Pour le Minéfi, la statue mesure 2,40 m et Léon tient dans sa main droite une pièce de monnaie.

La sculpture est constituée de petites plaques de ferraille, de vis rappelant les arêtes caractéristiques des compressions de César. Léon a la bouche ouverte, comme s’il criait.

La structure classique de la pièce de monnaie, qui comporte une effigie et une date, contraste avec le corps de Léon en fer soudé de facture plus moderne.

La pièce de monnaie représente-t-elle une symbolique du ministère des Finances ?

Partager la page