Bercy infos particuliers

Comment calculer votre impôt d'après le barème de l'impôt sur le revenu ?

Le barème progressif de l'impôt sur le revenu sert au calcul de l'impôt. Il comporte plusieurs tranches, chacune ayant un taux d'imposition différent. Découvrez en détail comment calculer votre impôt.

Comment calculer votre impôt sur le revenu ?

Le montant de l'impôt sur le revenu se calcule à partir du revenu net imposable, en trois grandes étapes :

  1. Divisez le revenu net imposable par votre nombre de parts de quotient familial.
  2. Appliquez ensuite à ce résultat le barème progressif de limpôt sur le revenu applicable aux revenus de l'année concernée.
  3. Multipliez le résultat obtenu par le nombre de parts du quotient familial pour obtenir le montant de l'impôt dû.

Barème de l'impôt 2024 : les étapes pour calculer le montant de votre impôt sur les revenus 2023

Limpôt sur vos revenus perçus en 2023, que vous déclarerez en 2024, est calculé par tranche, selon vos revenus.

Les tranches du barème sont revalorisées de 4,8 % depuis le 1er janvier 2024, en application de la loi de finances pour 2024. Cette revalorisation a été fixée en fonction de l'inflation.

Barème de l'impôt 2024 sur les revenus 2023

Fraction du revenu imposable (pour une part) Taux d'imposition à appliquer sur la tranche
Jusqu'à 11 294 0 %
De 11 295 à 28 797 11 %
De 28 798 à 82 341 30 %
De 82 342 à 177 106 41 %
Supérieur à 177 106 45 %

Exemple 1 : Cas dun célibataire au revenu net imposable de 32 000 en 2023

Pour un célibataire, le quotient familial est d'une part. Premièrement, il doit donc effectuer lopération 32 000 /1 = 32 000 .

Pour le calcul de son impôt, il faut ensuite soumettre ce résultat au barème applicable aux revenus 2023 :

  • Tranche de revenu jusqu'à 11 294 imposée à 0 % = 0
  • Tranche de revenu de 11 295 à 28 797 imposée à 11 % : soit (28 797 - 11 294) x 11 % = 1 925,33
  • Tranche de revenu de 28 798 à 32 000 imposée à 30 % : soit (32 000 - 28 797) x 30 % = 960,90 .

Le taux marginal d'imposition de ce célibataire est de 30 %, mais tous ses revenus ne sont pas imposés à 30 %. Le résultat total obtenu est égal à 0 + 1 925,33 + 960,90 = 2 886,23 .

Pour trouver limpôt dont le célibataire devra sacquitter sur ses revenus, il reste à multiplier ce montant par le nombre de part de quotient familial du célibataire : 2 886,23 x 1 = 2 886,23 .

Exemple 2 : Cas dun couple marié ou pacsé, deux enfants mineurs, au revenu net imposable de 55 950 en 2023

Le couple dispose de trois parts (deux parts pour le couple et une demi-part pour chaque enfant), le revenu imposable de 55 950 se divise donc en trois = 18 650 .

Pour calculer son impôt, ce montant est soumis au barème de l'impôt sur le revenu :

  • Tranche de revenu jusqu'à 11 294 imposée à 0 % = 0
  • Tranche de revenu de 11 295 à 18 650 imposée à 11 % : soit (18 650 - 11 294) x 11 % = 809,16 .

Cette famille ayant trois parts de quotient familial, il faut ensuite multiplier ce résultat par le chiffre trois. Limpôt sur les revenus du couple correspondra donc à 809,16 x 3 = 2 427,48 .

Par ailleurs, le montant de son impôt sur le revenu se trouvant en-dessous du seuil de 3 191 , elle bénéficie d'une décote (voir paragraphe ci-après), dont le montant s'obtient grâce au calcul suivant : 1 444 - (2 427,48 x 45,25 %) = 1 444 - 1 098 = 346 .

Le montant de l'impôt après application de la décote est donc de : 2 427,48 - 346 = 2 081,48 .

Quels sont les ajustements de limpôt net à payer ?

Le montant de votre impôt sur le revenu à payer peut-être ajusté selon votre situation :   

  • plafonnement du quotient familial  
  • décote pour les revenus modestes  
  • réductions et crédits dimpôt  
  • contribution sur les hauts revenus.

Plafonnement du quotient familial

Lintérêt fiscal du quotient familial (cest-à-dire du nombre de parts fiscales dans votre foyer) augmente mécaniquement avec le niveau des revenus déclarés.

Afin datténuer leffet de cet avantage fiscal sur les hauts revenus, le quotient familial est plafonné avec un avantage maximal pour chaque demi-part supplémentaire.

Ainsi, la réduction dimpôt liée au quotient familial est plafonnée à :   

  • 1 759 pour chaque demi-part supplémentaire  
  • 880 pour chaque quart de part supplémentaire.

Pour savoir si vous êtes concerné par le plafonnement du quotient familial, ladministration fiscale effectue et compare les deux calculs suivants :   

  • impôt calculé sur deux parts diminué du montant du plafond du quotient familial  
  • impôt calculé sur le nombre de parts réel.

Si le second calcul est inférieur au premier calcul, vous êtes plafonné et devez régler le montant de limpôt du premier calcul.

Décote pour les revenus modestes

La décote est un système qui permet de réduire le montant de limpôt des foyers imposables mais avec des revenus modestes.

Pour bénéficier de ce mécanisme, votre impôt sur le revenu brut ne doit pas dépasser les seuils suivants en 2024 (déclaration des revenus de 2023) :   

  • 1 929 pour les célibataires, divorcés, veufs 
  • 3 191 pour un couple marié soumis à l'imposition commune.

La décote sapplique automatiquement. Pour en connaitre le montant, vous devez soustraire dun montant forfaitaire (873 euros pour une personne seule ou 1 444 euros pour un couple) votre impôt brut, auquel sapplique un taux de 45,25 %.

Les réductions et les crédits dimpôt

Les réductions et les crédits dimpôt sont à déduire du montant de votre impôt brut.Les avantages fiscaux, aussi appelés niches fiscales, sont plafonnés à 10 000 euros dans le cas général. Ce plafonnement global est le même pour tous les foyers fiscaux.

Certains avantages fiscaux ne sont pas concernés, comme les dons aux organismes dintérêt général ou les frais détablissement pour personnes dépendantes.

La contribution sur les hauts revenus

La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus sajoute à limpôt sur le revenu. Elle concerne les foyers imposables avec un revenu fiscal de référence qui est supérieur aux seuils suivants :   

  • 250 000 si vous êtes célibataire, veuf, séparé ou divorcé,   
  • 500 000 si vous êtes marié ou pacsé et soumis à imposition commune.

Le taux de cet impôt varie en fonction de la situation de votre foyer et vos revenus, selon un barème progressif :

Revenu fiscal de référence Taux pour une personne seule Taux pour un couple marié/pacsé
Jusquà 250 000 0 % 0 %
Entre 250 001 et 500 000 3 % 0 %
Entre 500 001 et 1 000 000 4 % 3 %
Plus de 1 000 000 4 % 4 %

Thématiques :

Ce sujet vous intéresse ? Chaque mardi avec la lettre Bercy infos Particuliers, ne manquez aucune info pratique sur vos droits et obligations en matière de fiscalité, épargne, consommation …