Accueil du portailParticuliers › Dons aux associations : quelles réductions d’impôt ?

Dons aux associations : quelles réductions d’impôt ?

27/12/2016

Les dons au profit des associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66 voire 75 % du montant versé, selon l’association choisie, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Cette réduction s'élève à 75 % pour l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Retour sur ce dispositif fiscal.

Associations reconnues d'utilité publique ou d’intérêt général

Pour être éligibles à la réduction d’impôt, les dons doivent être désintéressés et ne comporter aucune contrepartie. Ils doivent être effectués au profit d’associations, de fondations, d’œuvres, de fonds de dotations ou d’organismes publics ou privés. Ils doivent être reconnus d'utilité publique ou d’intérêt général à but non lucratif. Le Code général des impôts précise dans son article 200 dans quels secteurs ils doivent œuvrer, principalement dans les domaines suivants :

  • philanthropique, cultuel, éducatif, scientifique, social, familial, humanitaire, sportif ou culturel ;
  • mise en valeur du patrimoine artistique ;
  • défense de l'environnement naturel ;
  • diffusion de la culture, de la langue, et des connaissances scientifiques françaises ;
  • présentation au public de spectacles ;
  • enseignement supérieur ou artistique public ou privé ;
  • financement d'une entreprise de presse, financement électoral...

Aurai-je droit aux réductions d’impôt sur un don versé en 2017 ?

Les dons effectués jusqu'au 31 décembre 2016 ouvrent droit à une réduction de l'impôt dû en 2017.

Si je verse mes dons au-delà de cette date, que se passe-t-il au regard du prélèvement à la source et de l'année de transition 2017 ? Le bénéfice des réductions d’impôt liées aux dons versés en 2017 sera maintenu. Celles-ci seront prises en compte à la fin de l’été 2018 au moment du solde de l’impôt.

Lire aussi : Prélèvement à la source : les réductions fiscales pour les dons sont maintenues

Sommes d'argent ou dons en nature

Sont retenus par l'administration fiscale les types de dons suivants :

  • les sommes d'argent versées à une ou plusieurs associations ;
  • les dons en nature (dans ce cas, la valeur du don est déterminée lors de sa remise au bénéficiaire) ;
  • les revenus auxquels les particuliers décident de renoncer au profit des associations (par exemple, en cas de mise à disposition d'une association d'un local à titre gratuit) ;
  • les frais engagés par les bénévoles dans le cadre de leur activité associative et pour lesquels ils renoncent au remboursement.

Le don par SMS

Le don par SMS est l’une des mesures de la Loi pour une République numérique. Depuis cet automne, les abonnés mobiles peuvent faire des dons par le simple envoi d’un SMS. De nombreuses associations prévoient de proposer ce service.

Axelle Lemaire lance le don par SMS - 20/12/2016

Lire aussi : Personnes âgées : quelles réductions d'impôt en établissement d'hébergement ? | Job d'été, travail étudiant, stage : devez-vous déclarer ces revenus ?

Remise d'un reçu

L'organisme remet au donateur un reçu conforme à la réglementation fiscale qui permettra la réduction d'impôt.

Calcul de la réduction d'impôt

Les dons ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu égale à 66 % du montant versé dans la limite de 20 % du revenu disponible. Un don de 50 € ouvre par exemple droit à une réduction d'impôt de 33 €, un don de 100 € à une réduction de 66 €, etc.

Pour les organismes d'aide aux personnes en difficulté, la réduction est de 75 % des versements retenus dans la limite de 529 €. La fraction au-delà ouvre droit à une réduction d'impôt de 66 % dans la limite de 20 % du revenu disponible.

Lorsque le montant des dons excède la limite de 20 % du revenu imposable, l’excédent est reporté sur les cinq années suivantes et ouvre droit à la réduction d’impôt dans les mêmes conditions, sauf cas particulier.

Lire aussi : Impôt sur le revenu : barème 2017 des frais kilométriques

Réduction de 75 % du don au titre de l'ISF

En ce qui concerne l'ISF, les dons au profit des associations ouvrent une réduction d'impôt égale à 75 % du montant des versements. Cette réduction est plafonnée à 50 000 €. Elle n'est pas cumulable avec celle de l'impôt sur le revenu.

En cas de cumul avec la réduction pour investissements dans les PME, c'est le plafond global de ce dispositif qui est applicable, soit 45 000 €.

Lire aussi : Un dispositif d'exonération des impôts locaux | Taxe d'habitation : comment est-elle calculée et quelles sont les réductions possibles ?

Code général des impôts (dons)

Réduction d'impôt accordée au titre des dons : article 200

Réduction d'impôt (ISF) : article 885-0 V bis A

 

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Phovoir.fr

    11/09/2017

    Le secteur des services à la personne en France est un secteur de plus en plus développé. En 2014, on décomptait 1,4 million de professionnels spécialisés dans une activité de services à la personne. Comment procéder à une embauche lorsqu’on est un particulier ? Quelles obligations et avantages pour le particulier-employeur en matière de fiscalité ?

  • ©fotolia

    24/08/2017

    Afin de favoriser l'acquisition de véhicules peu polluants, une prime ou « bonus » accompagne l'acquisition de véhicules propres. À l'inverse, un malus s’applique aux voitures particulières les plus polluantes, ainsi qu'une taxe annuelle pour certains modèles. Retour sur ce dispositif qui a évolué au 1er janvier 2017.

  • 01/07/2017

    Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Il vise à adapter le paiement de l'impôt aux événements de la vie, sans en modifier les règles de calcul. Il ne modifie cependant pas le calcul de l’impôt. Ainsi, les réductions fiscales liées aux dons aux associations et fondations sont maintenus, même pour l’année 2018.

  • 11/04/2017

    La réforme du prélèvement à la source vise à rendre le paiement de l’impôt contemporain de la perception des revenus. Elle maintient l’ensemble des réductions et des crédits d’impôt ouverts au titre de 2017.

  • 09/03/2017

    Besoin d'améliorer l'isolation de votre logement ? De diminuer votre facture de chauffage ? D'une chaudière plus performante ? Vous pouvez prétendre à des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement ! Découvrez les aides qui correspondent à vos besoins d’éco-rénovation.

  • 07/03/2017

    Jusqu'au 31 mars 2018, vous pouvez bénéficier d'une aide financière pour améliorer la performance énergétique vos équipements. Attention, cette prime « Coup de pouce économies d'énergie » est sous conditions de ressources.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !