Accueil du portailParticuliersPrélèvement à la source et crédits d’impôt : comment ça marche ?

Prélèvement à la source et crédits d’impôt : comment ça marche ?

Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Un acompte de 60 % sera versé le 15 janvier aux bénéficiaires de certains crédits et/ou réductions d'impôt. Explications.

©Wayhome Studio / Stock.Adobe.com

Crédits et réductions d’impôt : déclaration et mode de calcul dans le cadre du prélèvement à la source

Le crédit d’impôt correspond à une somme déduite de votre impôt sur le revenu (IR). Si le crédit d'impôt est supérieur au montant de l’impôt, le surplus (ou la totalité si vous n’êtes pas imposable) donne lieu à remboursement par la Direction générale des Finances publiques.

La réduction d'impôt correspond également à une somme déduite de votre impôt sur le revenu (IR). Cependant, contrairement au crédit d'impôt, lorsque la réduction d'impôt est supérieure au montant de l'impôt dû, il ne peut y avoir de remboursement (votre impôt est alors ramené à 0 €).

Avec la mise en place du prélèvement à la source, les crédits et réductions d’impôt continuent d’être pris en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu. Ils sont calculés sur la base des dépenses que vous indiquez dans votre déclaration annuelle de revenus et versés avec une année de décalage. Ainsi en 2019, les foyers perçoivent les crédits d’impôt relatifs à l’année 2018 et en 2020 ceux dus au titre de l’année 2019. Le calcul effectué au regard de votre déclaration d’impôt est toujours assuré par l’administration fiscale.

Important

Vos dépenses éligibles à des crédits et/ou réductions d'impôt doivent être renseignées à l'appui d'une déclaration spéciale.

Accédez au formulaire de déclaration des réductions et crédits d'impôt sur impots.gouv.fr

Lire aussi : Tout savoir sur l'impôt 2019 sur les revenus 2018 | Calculer son impôt en fonction des tranches d'imposition

Crédits et réductions d’impôt : l'échelonnement sur l’année 2019

Le bénéfice des crédits et des réductions d’impôt acquis au titre de 2018 est maintenu.

Mi-janvier 2019, le versement d'un acompte de 60% a été versé aux bénéficiaires de certains crédits et/ou réductions d'impôt sur la base de la situation fiscale de l'année antérieure (réduction et/ou crédit d’impôt payés en 2018 au titre des dépenses engagées en 2017).

Le versement de cet acompte a concerné les crédits et réductions d'impôt suivants :

Le solde d'acompte sera versé en juillet 2019 après la déclaration de revenus au printemps permettant de déclarer le montant des dépenses effectuées en 2018 ouvrant droit aux crédits et/ou réductions d'impôt.

Les autres crédits et/ou réductions d'impôt comme le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) ou la réduction d'impôt liée à la souscription au capital d'une PME ne sont pas concernés par le versement de cet acompte et seront remboursés à l'été 2019.

Lire aussi : Tout savoir sur le crédit d'impôt lié à l'emploi d'un salarié à domicile | Personnes âgées : quelles réductions d'impôt en établissement d'hébergement ?

Publié initialement le 23/05/2018

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    21/06/2019

    L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement. Ce dispositif est prorogé jusqu'en 2021.Qui peut en bénéficier ? Sous quelles conditions ?

  • ©Adobe.Stock.com

    20/06/2019

    Les frais de double résidence sont déductibles dans certains cas au titre des frais réels. Quels sont-ils ? Sous-quelles conditions ?

  • 19/06/2019

    Dès 2020, 80% des Français, soit 17,6 millions de foyers, cesseront définitivement de payer la taxe d’habitation sur leur résidence principale. Leur gain sera de 555 € en moyenne, après avoir connu un allègement de deux tiers (361 € en moyenne) en 2019 et d'un tiers en 2018 (166 € en moyenne).

    En 2023, cet impôt aura totalement disparu. Au total, 24,4 millions de foyers bénéficieront de la suppression complète de la taxe d’habitation sur la résidence principale, pour un gain moyen de 723 € par foyer par an.

  • © Phovoir.fr

    17/06/2019

    Vous souhaitez donner de l’argent ou des biens à vos enfants ou à un proche ? Avez-vous pensé à la donation ? Comment ça marche ? Combien ça coûte ? Les réponses à vos questions.

  • ©Fotolia.com

    13/06/2019

    Lorsque vous effectuez des travaux améliorant la performance énergétique de votre logement, vous pouvez sous certaines conditions bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Explications.

  • © Pixabay.com

    13/06/2019

    Comment désigner votre successeur ? Comment faire une donation ? Quels droits de succession devez-vous payer ? Devez-vous recourir à un notaire ? Tout savoir sur le sujet.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !