Accueil du portailParticuliers › Comprendre en 5 questions le Plan France Très Haut Débit

Comprendre en 5 questions le Plan France Très Haut Débit

29/08/2017

Le Plan France Très Haut Débit a été lancé en 2013 afin de couvrir l’intégralité du territoire français en très haut débit d’ici 2022, et ainsi permettre aux citoyens d’avoir accès à un Internet performant dans leurs logements, entreprises et administrations.

Qu’est-ce qu’un réseau très haut débit ?

Le très haut débit permet un accès à un Internet performant, pour échanger un grand nombre de données dans un temps court. L’accès à Internet est considéré comme très haut débit dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde.

Lire aussi : Raccordement fibre optique : suis-je éligible ?

Quel est l’objectif du Plan France Très Haut Débit ?

Le Plan France Très Haut Débit, lancé en 2013, a pour vocation de couvrir au maximum d’ici 2022 le territoire en Internet très haut débit. Ce plan a été conçu pour permettre à l’ensemble des foyers et des entreprises français un accès Internet performant.

Le Plan France Très Haut Débit répond à un triple objectif :

  • renforcer la compétitivité de l’économie française et l'attractivité de la France ;
  • développer des services publics innovants sur l’ensemble du territoire ;
  • donner accès aux citoyens l’accès au numérique.

Quels acteurs participent au Plan France Très Haut débit

Le pilotage du Plan est confié à la Mission Très Haut Débit qui fait partie de l’Agence du numérique. C’est un projet décentralisé, mis en place en collaboration avec les collectivités territoriales et les opérateurs privés. Il mobilise un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans, partagé entre les trois acteurs : l’État, les collectivités territoriales et les opérateurs privés.

Lire aussi : Fibre optique : des offres désormais plus claires

Quelles étapes de déploiement du très haut débit sur le territoire ?

Le déploiement de l'Internet très haut débit sur le territoire se matérialise par l’installation progressive d’équipements adaptés.

Le développement des réseaux très haut débit s’effectue progressivement dans le pays en deux axes :

  • Pour les grandes agglomérations et chefs-lieux, l’installation est gérée par des opérateurs privés. 3 600 communes sont concernées soit 57% de la population.
  • Pour le reste du territoire, les installations sont assurées par les collectivités territoriales via des réseaux publics.

Lire aussi :

Quel type d’installation nécessaire pour le très haut débit ?

Le Plan France Très Haut Débit privilégie prioritairement le déploiement de réseaux mutualisés de fibres optiques mais parfois, il peut aussi s’appuyer sur d’autres technologies telles que le réseau téléphonique « ADSL », le câble grâce à la technologie « DOCSIS », les technologies radio ou le satellite.

Lire aussi : La fibre optique est-elle déjà dans ma commune ?

Très haut débit : quels bénéfices pour les professionnels et les particuliers ?  

Très haut débit et particuliers

Le très haut débit donne l’opportunité aux citoyens et aux élèves de développer leurs connaissances et d’améliorer leurs accès aux savoirs grâce à des outils pédagogiques interactifs, des modules d’auto-apprentissage (e-learning) ou des cours en ligne, appelés Mooc, (Massive Open Online Course).

Le très haut débit favorise l’accès à des films et des séries, grâce à la vidéo à la demande. Avec le très haut débit, il est aussi possible de procéder à des visites virtuelles de musées ou de sites historiques. Enfin, les jeux vidéo et les compétitions en ligne utilisent aussi le très haut débit.

Lire aussi : Entreprises et services publics, comment avoir la fibre optique | [Vidéo] La France, leader européen de la production de fibre optique

Très haut débit et professionnels

Le très haut débit permet un important gain de productivité grâce à l’échange rapide de données, le stockage externe de ces données, et la fluidité des interfaces audio et vidéo pour travailler à distance avec des collaborateurs.

Grâce au très haut débit, les professionnels de santé peuvent utiliser des services innovants afin d’améliorer l’accès aux soins à tous. L’accès à un Internet performant est aussi nécessaire pour le bon fonctionnement d’objets connectés ou pour la domotique afin de garantir des meilleures conditions de vie dans les logements des malades, des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

Qu'est-ce que la fibre optique ?


 

Lire aussi : Numéros commençant par 08 : quels sont les tarifs ? | Téléphonie : ce que vous garantit le service universel des communications électroniques

 

Les textes réglementaires

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    09/01/2018

    Depuis fin 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), met à disposition des particuliers ainsi que des entreprises et des collectivités, une plateforme en ligne qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs/réseaux fixes, mobiles, internet et postaux. Explications.

  • 02/01/2018

    Afin de permettre aux usagers de connaître le service rendu par les différents opérateurs de téléphonie, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a mis en ligne des cartes de France des couvertures voix, SMS, 3G et 4G pour chacun des opérateurs. En savoir plus sur ce service.

  • 18/12/2017

    Montres, téléviseurs, balances… Les objets connectés se multiplient dans notre quotidien, que ce soit pour des raisons de santé, pour le sport, pour la domotique ou les loisirs. Pourtant, ces objets ne sont pas sans risque ! Ils peuvent exposer vos données personnelles et porter atteinte à votre vie privée.

  • 18/12/2017

    Les frais d'itinérance, autrement appelés « roaming », autrefois facturés aux utilisateurs de téléphones mobiles quand ils voyagaient à l'étranger dans l'Union européenne, n'existent plus depuis le 15 juin. Ainsi, un Français en déplacement dans un autre pays membre de l'Union qui appelle avec son téléphone mobile se voit appliquer le tarif mobile de son opérateur français.

  • 13/12/2017

    Depuis 2015, le service universel des communications électroniques garantit principalement aux citoyens un accès à la téléphonie. Qui peut en bénéficier ? Quels sont les prestations garanties ? Explications.

  • 23/11/2017

    Tout citoyen peut demander, avec l'aval d'un organisme habilité, à faire analyser les niveaux d'ondes auxquels il est confronté quotidiennement à son domicile ou dans un lieu public.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !