Accueil du portailParticuliersObjets connectés : que faut-il savoir pour bien se protéger ?

Objets connectés : que faut-il savoir pour bien se protéger ?

18/12/2017

Montres, téléviseurs, balances… Les objets connectés se multiplient dans notre quotidien, que ce soit pour des raisons de santé, pour le sport, pour la domotique ou les loisirs. Pourtant, ces objets ne sont pas sans risque ! Ils peuvent exposer vos données personnelles et porter atteinte à votre vie privée.

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) définit un objet connecté comme « un matériel électronique qui peut communiquer avec un smartphone, une tablette tactile, une montre, un ordinateur ou une télévision. […] Il peut envoyer et recevoir des informations par le biais d’une liaison sans fil, Bluetooth ou Wifi. »

Lire aussi : Comment protéger ses données personnelles ?

 

Quels sont les risques des objets connectés ?

La DGCCRF note deux risques principaux pour les objets connectés :

  • la collecte des données personnelles : vos données personnelles pourraient être collectées via les objets connectés afin d'être commercialisées, ce qui porterait atteinte à vos droits et à votre vie privée ;
  • le piratage : les objets connectés peuvent être les cibles de cyberattaques.

Lire aussi : Dix règles à respecter pour être (presque) sûr de vous faire pirater votre ordinateur

 

Comment se protéger ?

Avant l’achat

Lorsque vous achetez un objet connecté, vérifiez attentivement son fonctionnement. Posez-vous les bonnes questions : Quelles seront ses interactions avec vos autres appareils électroniques ? Le cas échéant, quelles sont les précautions à prendre pour limiter les risques d’atteinte à la vie privée ou de piratage ?

Lire aussi : Comment se prémunir contre le phishing ?

 

Après l’achat

Afin de prévenir les risques que pourrait présenter votre nouvel appareil connecté, quelques conseils sont à suivre :

  • ne connectez pas votre objet avec tous les appareils électroniques de votre logement : limitez la connexion aux appareils dont vous avez besoin ;
  • actualisez régulièrement le logiciel de votre appareil ;
  • créez des mots de passe sécurisés pour tous vos objets connectés et modifiez-les fréquemment.

Lire aussi : Comment créer un mot de passe sécurisé et simple à retenir ?

En savoir plus

Sur le site de la DGCCRF

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !