Accueil du portailParticuliersObjets connectés : que faut-il savoir pour bien se protéger ?

Objets connectés : que faut-il savoir pour bien se protéger ?

par Bercy Infos,

le 17/10/2018 –

Montres, téléviseurs, balances… Les objets connectés se multiplient dans notre quotidien, que ce soit pour des raisons de santé, pour le sport, pour la domotique ou les loisirs. Pourtant, ces objets ne sont pas sans risque ! Ils peuvent exposer vos données personnelles et porter atteinte à votre vie privée.

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) définit un objet connecté comme « un matériel électronique qui peut communiquer avec un smartphone, une tablette tactile, une montre, un ordinateur ou une télévision. […] Il peut envoyer et recevoir des informations par le biais d’une liaison sans fil, Bluetooth ou Wifi. »

Lire aussi : Comment protéger ses données personnelles ?

Quels sont les risques des objets connectés ?

La DGCCRF note deux risques principaux pour les objets connectés :

  • la collecte des données personnelles : vos données personnelles pourraient être collectées via les objets connectés afin d'être commercialisées, ce qui porterait atteinte à vos droits et à votre vie privée ;
  • le piratage : les objets connectés peuvent être les cibles de cyberattaques.

Lire aussi : Dix règles à respecter pour être (presque) sûr de vous faire pirater votre ordinateur

Comment se protéger ?

Avant l’achat

Lorsque vous achetez un objet connecté, vérifiez attentivement son fonctionnement. Posez-vous les bonnes questions : Quelles seront ses interactions avec vos autres appareils électroniques ? Le cas échéant, quelles sont les précautions à prendre pour limiter les risques d’atteinte à la vie privée ou de piratage ?

Lire aussi : Comment se prémunir contre le phishing ?

Après l’achat

Afin de prévenir les risques que pourrait présenter votre nouvel appareil connecté, quelques conseils sont à suivre :

  • ne connectez pas votre objet avec tous les appareils électroniques de votre logement : limitez la connexion aux appareils dont vous avez besoin ;
  • actualisez régulièrement le logiciel de votre appareil ;
  • créez des mots de passe sécurisés pour tous vos objets connectés et modifiez-les fréquemment.

Lire aussi : Comment créer un mot de passe sécurisé et simple à retenir ?

Publié initialement le 18/12/2017

En savoir plus

Sur le site de la DGCCRF

Partagez cet article !

Thématiques :

Réseaux de communication

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    22/05/2019

    Le dispositif « Cohésion Numérique des Territoires » a pour objectif d’apporter d’ici 2020 du bon haut débit (via des technologies sans fil), aux foyers non couverts par les réseaux filaires. Les particuliers et les entreprises éligibles peuvent bénéficier d’un soutien financier pouvant aller jusqu’à 150 € sur le coût d’équipement, d’installation ou de mise en service de la solution sans fil retenue. On vous explique comment faire.

  • ©CNIL

    21/05/2019

    Vous souhaitez vous opposer à l'utilisation de vos coordonnées à des fins commerciales, accéder à votre dossier médical, supprimer du web les informations vous concernant ? La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) propose des modèles de lettres pour exercer vos droits auprès des organismes détenteurs de vos données.

  • © Pixabay

    14/05/2019

    Les frais d'itinérance ou « roaming », autrefois facturés aux utilisateurs de téléphones mobiles quand ils voyagaient en Europe, n'existent plus depuis 2017. Ainsi, un Français en déplacement dans un autre pays membre de l'Espace Économique Européen et qui utilise son téléphone mobile, se voit appliquer les tarifs de son opérateur français. Mais que dit précisément la réglementation ? Existe-t-il des exceptions ? Quid des tarifs en dehors de l'Europe ? Nos réponses.

  • 29/04/2019

    Afin de permettre aux usagers de connaître le service rendu par les différents opérateurs de téléphonie, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) met en ligne des cartes de France des couvertures voix, SMS, 3G et 4G pour chacun des opérateurs. En savoir plus sur ce service.

  • © Getty Images

    27/12/2018

    Les numéros commençant par 08 qui permettent d'accéder à un service, par exemple contacter sa banque, sa caisse d'allocations familiales ou encore les appels des numéros des services à valeur ajoutée (SVA) peuvent être soit payants, soit gratuits. Rappel des tarifications applicables à ces numéros.

  • © Arcep

    03/08/2018

    Le déploiement de la fibre optique concerne-t-il votre commune ? L’Arcep met à disposition une carte permettant de vérifier si votre logement ou local professionnel peut être raccordé.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !