Accueil du portailParticuliersLivret de développement durable et solidaire (LDDS) : comment ça marche ?

Livret de développement durable et solidaire (LDDS) : comment ça marche ?

par Bercy Infos,

le 20/12/2018 –

Le livret de développement durable et solidaire (LDDS, anciennement CODEVI puis LDD) a pour objectif de contribuer au financement des PME, d'économie d'énergie dans les logements et de l'économie sociale et solidaire. Quel est son plafond ? Son taux ? Quelle est sa fiscalité ? Explications.

Plafond du livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Sur votre livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous ne pouvez pas placer plus d'un plafond fixé à 12 000 €, auxquels peut s'ajouter la capitalisation des intérêts.

Lire aussi : Livrets d'épargne : quels taux, quelles conditions ? I Ouvrir un livret d'épargne populaire (LEP)

Taux du LDDS

Le taux d’intérêt du LDDS est le même que celui du livret A. Il est donc fixé à 0,75 % jusqu'au 31 janvier 2020.

Date de calcul des intérêts

Les intérêts du LDDS sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois.

Date de versement des intérêts

Les intérêts cumulés sur l'année s'ajoutent au capital le 31 décembre. L'ajout de ces intérêts peut porter la valeur du livret au-delà du plafond du livret.

Lire aussi : Epargne : qu'est-ce que le livret jeune ?

Fiscalité du LDDS

Les intérêts du LDDS sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Ouvrir un LDDS

L’ouverture d’un LDDS est possible pour tout contribuable majeur ayant son domicile fiscal en France à raison d’un seul LDDS par personne. L'ouverture d'un LDDS est également possible pour les mineurs disposant de revenus personnels et ayant demandé une imposition séparée. Par ailleurs, un foyer fiscal ne peut cumuler que 2 LDDS au maximum.

A l’ouverture du compte, vous devrez déclarer sur l’honneur que votre domicile fiscal est en France et que vous ne détenez aucun autre LDDS.

Lire aussi : Comptes inactifs : la restitution des fonds simplifiée

Dépôt ou retrait d'argent sur un LDDS

Bien qu’il n’y ait pas de minimum légal, la majorité des banques imposent un versement de 15 € à l’ouverture, ainsi qu’un solde du compte minimum de 15 €.

Il est possible d’effectuer autant de retraits et de versements que vous le souhaitez dans la limite du plafond. Certaines banques délivrent par ailleurs des cartes de retrait liées au LDDS, utilisables dans les distributeurs de leurs réseaux.

Lire aussi : La garantie bancaire des dépôts

Comment clôturer mon LDDS ?

Le LDDS peut être clôturé par simple lettre à votre établissement bancaire. Il suffit d’y préciser les références du LDDS et celles du compte sur lequel vous souhaitez reverser les fonds. Vous pouvez également fermer votre LDDS en vous rendant directement dans votre banque.

Publié initialement le 19/09/2017

Partagez cet article !

Thématiques :

Epargne

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    18/04/2019

    PERCO, PERP, Contrat Madelin... L’épargne retraite supplémentaire offre la possibilité d’épargner tout au long de sa carrière professionnelle afin de disposer d’un complément de retraite. Comment fonctionnent-elles ? Pouvez-vous en bénéficier ? Retour sur les principaux dispositifs existants.

  • ©Fotolia.com

    09/04/2019

    Le livret d'épargne populaire (LEP) est réglementé comme le livret A. Destiné aux personnes aux revenus modestes, il est soumis à un plafond de revenus. Il permet à ses titulaires de placer leurs économies tout en leur assurant un maintien de leur pouvoir d'achat. Découvrez son plafond, son taux et les conditions de revenus pour en bénéficier.

  • ©adam121 / Stock.Adobe.com

    03/04/2019

    Un compte à terme est un compte d'épargne, qui en échange du placement d’une somme bloquée pendant une durée déterminée (de quelques mois à quelques années), permet de bénéficier de taux d’intérêt attractifs. Mais comment fonctionne ce type de compte ? Est-ce sans risque pour les épargnants ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir.  

  • 01/04/2019

    Livret A, épargne populaire, plan épargne logement... : les livrets d'épargne réglementés voient leurs modalités fixées par l'Etat. Quels sont leur taux de rémunération ? Quelles sommes pouvez-vous y placer ? Votre argent est-il disponible à tout moment ? Comparatif des conditions de ces différents comptes.

  • 01/04/2019

    Le Plan épargne logement (PEL) est un compte bancaire vous permettant d'épargner jusqu'à 15 ans et de bénéficier d'un prêt à taux préférentiel pour financer une acquisition, une construction ou des travaux. Plafond, taux de rémunération, versements... Comment fonctionne le PEL ? Explications.

  • ©shefkate / Stock.Adobe.com

    01/04/2019

    Vous connaissez sans doute le plan épargne logement, ou PEL. Mais saviez-vous qu'il a un pendant plus souple, pour lequel les fonds sont disponibles à tout moment : le compte épargne logement (CEL) ? Taux, plafond, versements... Zoom sur ce livret réglementé par l'État.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !