Accueil du portailParticuliersLivret de développement durable et solidaire (LDDS) : comment ça marche ?

Livret de développement durable et solidaire (LDDS) : comment ça marche ?

19/09/2017

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) est accessible à tout contribuable ayant son domicile fiscal en France. A quoi sert-il ? Comment fonctionne-t-il ? Explications.

Qu’est-ce que le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ?

Le LDDS (anciennement LDD) a été créé en 2007 pour remplacer le compte pour le développement industriel (Codevi) qui avait pour objectif de contribuer au financement des PME et, plus généralement, de soutenir des investissements d’intérêt général. Le LDDS élargit ces prérogatives en y incluant une dimension écologique : les fonds déposés sur le LDDS sont employés pour le financement des travaux d’économie d’énergie dans les bâtiments anciens.

L’article L221-27 du code monétaire et financier fixe les conditions d’utilisations des fonds du LDDS.

Lire aussi : Livrets d'épargne : quels taux, quelles conditions ? I Ouvrir un livret d'épargne populaire (LEP)

 

Le LDDS en détail

Qui peut ouvrir un LDDS ?

L’ouverture d’un LDDS est possible pour tout contribuable majeur ayant son domicile fiscal en France à raison d’un seul LDDS par personne. L'ouverture d'un LDDS est également possible pour les mineurs disposant de revenus personnels et ayant demandé une imposition séparée. Par ailleurs, un foyer fiscal ne peut cumuler que 2 LDDS au maximum.

A l’ouverture du compte, vous devrez déclarer sur l’honneur que votre domicile fiscal est en France et que vous ne détenez aucun autre LDDS.

Lire aussi : Epargne : qu'est-ce que le livret jeune ?

 

Comment fonctionne le LDDS ?

Bien qu’il n’y ait pas de minimum légal, la majorité des banques imposent un versement de 15 € à l’ouverture, ainsi qu’un solde du compte minimum de 15 €.

Il est possible d’effectuer autant de retraits et de versements que vous le souhaitez dans la limite d’un plafond de 12 000 €. Certaines banques délivrent par ailleurs des cartes de retrait liées au LDDS, utilisables dans les distributeurs de leurs réseaux.

Lire aussi : Comptes inactifs : la restitution des fonds simplifiée

 

Le taux d’intérêt du LDDS

Depuis 2003, le taux du LDDS est identique à celui du livret A. Aujourd’hui, ce taux est ainsi fixé à 0,75 %.

Les intérêts sont décomptés par quinzaine civile (le 1er et le 16 de chaque mois) et ajoutés chaque 31 décembre sur le compte. Ces intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Lire aussi : La garantie bancaire des dépôts

Comment clôturer mon LDDS ?

Le LDDS peut être clôturé par simple lettre à votre établissement bancaire. Il suffit d’y préciser les références du LDDS et celles du compte sur lequel vous souhaitez reverser les fonds. Vous pouvez également fermer votre LDDS en vous rendant directement dans votre banque.

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 22/05/2018

    Vous louez une maison ou un appartement meublé, pour 3 jours ou pour un an ? Savez-vous ce que vous devez déclarer ? Cotisations sociales, déclaration de revenus, régime d'imposition... : voici ce que vous devez savoir pour être en règle avec les services fiscaux.

  • ©Fotolia.com

    30/04/2018

    Le livret A est un livret d’épargne très apprécié des Français : selon l’Insee, 75,8 % des Français en possèdent un en 2015. Comment cela fonctionne ? Quel est le taux pratiqué ? Explications.

  • ©Fotolia.com

    23/04/2018

    À compter du 1er janvier 2018, un prélèvement forfaitaire unique (PFU) dit « flat tax » s’applique aux revenus du capital. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les placements concernés ? Explications.

  • ©Fotolia.com

    14/03/2018

    Le plan épargne retraite permet de bénéficier d’un revenu complémentaire lorsque vous prenez votre retraite. Comment fonctionne-t-il ? Qui peut en bénéficier ?

  • ©Fotolia.com

    09/03/2018

    Le livret d'épargne populaire (LEP) est réglementé comme le livret A. Il permet de placer jusqu'à 7 700 euros et de bénéficier d'une rémunération à 1,25 % net d'impôts et de contributions sociales. Retour sur les conditions particulières de ce livret soumis à un plafond de revenus.

  • © Fotolia.com

    30/01/2018

    Plusieurs placements sont spécialement conçus pour se constituer une épargne en vue de la retraite. Comment fonctionnent-ils ? Pouvez-vous en bénéficier ? Retour sur les principaux dispositifs existants.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !