Accueil du portailParticuliersImpôt sur le revenu : payer en ligne

Impôt sur le revenu : payer en ligne

par Bercy Infos,

le 24/08/2018 –

En vous connectant à votre espace particulier sur impots.gouv.fr, vous pouvez payer en ligne votre impôt. Ce service est sécurisé et disponible toute l’année. En 2018, tout avis d’impôt supérieur à 1 000 euros doit faire l'objet d'un paiement en ligne ou d'un prélèvement automatique.

©Creative commons

Comment payer en ligne ?

Connectez-vous à votre espace particulier depuis la page d’accueil d’impots.gouv.fr et cliquez sur « Payer en ligne mes impôts », vous retrouverez directement la liste de vos impôts à payer.

Vous pouvez également payer directement à partir de votre numéro d’avis sur impots.gouv.fr (Rubrique Particulier / Payer mes impôts / Je choisis mes modes de paiement / Site du télépaiement). Vous devez alors disposer de votre numéro fiscal et de la référence de l’avis que vous souhaitez payer en ligne. Vous pouvez également payer en ligne via un smartphone ou une tablette.

Lire aussi : Impôt sur le revenu : déclarer avec votre smartphone ou votre tablette

Le paiement en ligne n´est pas un paiement par carte bancaire

Le paiement en ligne n´est pas un paiement par carte bancaire mais une formule très souple de prélèvement. Vous donnez votre ordre de paiement par internet avec l´avantage de n´être prélevé qu´après l´échéance. De plus, vous choisissez : 

  • d´utiliser ou non ce mode de paiement à chaque échéance,
  • le moment où vous donnez votre ordre de paiement,
  • le montant qui sera prélevé.

Lors de chaque paiement en ligne, vous validez directement le mandat de prélèvement sur le site en cochant la case « Je valide le mandat autorisant l'administration fiscale à présenter des ordres de prélèvement sur le compte bancaire ouvert à mon nom. ».

Même si vous payez pour la première fois en ligne, il est inutile d’adresser une autorisation de prélèvement à votre banque.

Vous pouvez payer vos impôts en ligne jusqu’à 5 jours après la date limite de paiement figurant sur votre avis d’impôt et votre compte bancaire est prélevé au moins 10 jours après la date limite de paiement de l’impôt concerné.

Vous êtes informé de la date du prélèvement lors de l’enregistrement de votre ordre de paiement. Il suffit de disposer d’un compte bancaire domicilié en France ou dans les pays de la zone SEPA (les 28 membres de l’Union européenne ainsi que l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et Monaco).

Lire aussi : Impôt sur le revenu : mon espace particulier

Les impôts que l'on peut payer en ligne

  • l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux associés ;
  • la taxe d’habitation et la contribution à l’audiovisuel public ;
  • les taxes foncières et les taxes annexes ;
  • la taxe d’habitation sur les logements vacants ;
  • la taxe sur les logements vacants ;
  • la taxe de balayage ;
  • la taxe sur les friches commerciales ;
  • l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) si votre patrimoine taxable est supérieur à 1,3 million d'euros et inférieur à 2,57 millions d'euros (vous êtes alors tenu de déclarer votre ISF en même temps que vos revenus).

Le service en ligne de paiement des impôts est disponible toute l’année, 7 jours sur 7, 24 h sur 24. Vous recevez systématiquement un accusé de réception pour chaque démarche en ligne. La connexion est sécurisée.

Lire aussi : Abaissement progressif du seuil de paiement dématérialisé

Mis à jour le 24/08/2018

Accès au simulateur

Le simulateur de calcul de l'impôt 2018 sur les revenus 2017 est en ligne.

Accéder au simulateur

Partagez cet article !

Thématiques :

Impôts et fiscalité

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 21/03/2019

    Certains des revenus issus du covoiturage doivent être déclarés à l’administration fiscale. Dans quel cas êtes-vous concerné ? Quelles sont vos obligations si le covoiturage est votre activité professionnelle ? Explications.

  • ©Phovoir.fr

    21/03/2019

    Dans le cadre du dispositif « Pinel », les contribuables ayant réalisé des investissements immobiliers locatifs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu sous réserve de remplir certaines conditions. Explications.

  • ©momius / Stock.Adobe.com

    20/03/2019

    La plupart des prestations sociales et familiales ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu et vous ne devez donc pas les déclarer sur votre déclaration annuelle de revenus. Mais existe-t-il des exceptions ? Quelles sont les règles applicables ? On vous explique tout !

  • ©Fotolia.com

    19/03/2019

    En matière d'impôt sur le revenu, il est possible de choisir de déduire l’ensemble de ses frais professionnels à leur valeur réelle. Si vous optez pour le régime des frais réels déductibles, vous pouvez évaluer les frais liés à votre voiture avec le barème kilométrique de l’administration fiscale. Précisions sur le barème 2019 des frais kilométriques.

  • 14/03/2019

    Vous vendez ou revendez des biens ? Vous avez l'obligation de déclarer les revenus que vous tirez de cette activité dans un certain nombre de cas. Vous pouvez également être redevable de cotisations sociales, à partir de certains seuils. Explications.

  • ©Pixabay

    11/03/2019

    Vous souhaitez construire un abri dans votre jardin, une terrasse, une piscine ? Vous serez peut être redevable de la taxe d’aménagement. Quels sont les tarifs de cette taxe ? Quelles sont les exonérations possibles ?

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !