Accueil du portailParticuliersImpôt sur le revenu : lesquels de vos revenus 2018 seront imposés en 2019 ?

Impôt sur le revenu : lesquels de vos revenus 2018 seront imposés en 2019 ?

par Bercy Infos,

le 15/04/2019 –

Avec la mise en place du prélèvement à la source, l'impôt dû au titre des revenus 2018 sera annulé par le biais d'un crédit d'impôt spécifique à l'exception de l'impôt correspondant aux revenus dits exceptionnels. Explications.

©Wayhome Studio / Stock.Adobe.com

Impôt sur le revenu : les revenus 2018 exonérés d’imposition en 2019

En 2018, les contribuables ont payé leur impôt sur le revenu de l’année 2017. En 2019, avec l'entrée en vigueur du prélèvement à la source, le décalage d'un an entre la perception du revenu et le paiement de l'impôt est supprimé. Les contribuables s’acquittent de leur impôt sur le revenu 2019 de l’année en cours.

Pour éviter qu’ils ne soient soumis à une double imposition en 2019 (sur les revenus de 2018 suite à la déclaration transmise au printemps 2019 et sur les revenus 2019 au titre du prélèvement à la source), l’impôt dû au titre des revenus 2018 sera effacé au moyen d’un crédit d’impôt exceptionnel : le crédit d’impôt pour la modernisation du recouvrement (CIMR).

Le CIMR s'impute sur l'impôt calculé sur les revenus courants de 2018. Il s’agit des salaires, des retraites, des revenus de remplacement, des revenus des indépendants et des revenus fonciers récurrents.

Le CIMR est calculé automatiquement par l’administration fiscale sur la base de la déclaration 2019 des revenus 2018, après imputation des éventuels crédits et réductions d'impôt ou retenues non libératoires. Le montant du CIMR est égal au montant de l’impôt théoriquement dû au titre des revenus 2018.

Ainsi en 2018, si vous avez perçu des revenus non exceptionnels, vous pourrez bénéficier de l’effacement de l'impôt correspondant. Au cours de l’année 2019, vous vous acquitterez uniquement de votre montant mensuel de prélèvement à la source, relatif aux revenus de l’année 2019.

Lire aussiTout savoir sur l'impôt 2019 sur les revenus 2018 | Impôt sur le revenu : dates-limites de la déclaration en 2019

Impôt sur le revenu : les revenus 2018 imposés en 2019

Les revenus 2018 exceptionnels ou différés ainsi que les autres revenus exclus du champ de la réforme du prélèvement à la source (plus-values mobilières et immobilières, intérêts, dividendes, gains sur les stock-options ou actions gratuites) resteront imposés en 2019 selon les modalités habituelles.

Les revenus exceptionnels sont des revenus que vous n'encaissez pas annuellement. Sont notamment concernés les indemnités de rupture de contrat de travail,les sommes perçues au titre de la participation et de l’intéressement, la monétisation de droits inscrits sur un compte épargne temps (CET)...

Si en 2018, vous avez perçu des BIC, BNC ou BA, le caractère exceptionnel d'un revenu peut être aussi établi par comparaison avec les bénéfices des 3 dernières années (2015, 2016 et 2017), puis de 2019.

Les revenus différés sont des revenus qui se rapportent à une ou à des années antérieures mais que vous avez perçus ou qui ont été mis à votre disposition en 2018.

Tout savoir sur les revenus exceptionnels et les revenus différés

Important

Si vous avez perçu des revenus exceptionnels, il vous appartiendra de les identifier sur votre déclaration 2019 de revenus 2018. Pour vous aider à les discerner, vous pouvez vous appuyer sur le document pédagogique joint à votre déclaration de revenus. Il en existe 2 versions : une pour les salariés/retraités et une pour les professionnels indépendants.

Lire aussi : Impôt 2019 sur les revenus 2018  : généralisation de la déclaration en ligne

Comment payer l'impôt sur les revenus 2018 imposés en 2019 ?

Si en 2018, vous avez encaissé des revenus exceptionnels ou différés, suite à la déclaration déposée en avril-mai 2019, vous devrez vous acquitter de l’imposition correspondante en septembre 2019 en plus de votre mensualité de prélèvement à la source. Un avis de somme à payer vous sera envoyé.

Le paiement pourra être effectué par paiement en ligne sur internet, smartphone ou tablette. Si le montant de ce solde est inférieur ou égal à 300 €, il pourra être réglé par tout moyen de paiement.

Simulez votre impôt 2019 sur vos revenus exceptionnels 2018

Limiter le montant de votre impôt

Pour limiter le montant de votre impôt, vous pouvez demander l'imposition de vos revenus exceptionnels ou différés selon le système du quotient et dans certains cas selon le système d’étalement. Le système du quotient permet notamment d’atténuer les effets de la progressivité de l’impôt. Dans certains cas, le revenu exceptionnel ou différé est taxé dans une seule tranche du barème de l'impôt sur le revenu.

Impôt sur le revenu : le cas des revenus mobiliers

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2018, les revenus mobiliers (dividendes, placements à revenu fixe), les plus-values de cession de valeurs mobilières soumises à l’impôt sur le revenu et dans certains cas les gains générés par l’assurance vie sont soumis au prélèvement forfaire unique (PFU).

Lire aussi : Mon espace particulier sur impots.gouv.fr

Publié initialement le 14/02/2019

Partagez cet article !

Thématiques :

Impôts et fiscalité

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©Pixabay

    23/04/2019

    Revenus exceptionnels ou différés : de quoi s'agit-il ? Vous êtes concerné ? Sachez que vous pouvez peut-être bénéficier du système du quotient et dans certains cas, du système de l’étalement afin de limiter le montant de votre imposition.

  • ©joel_420 / Stock.Adobe.com

    19/04/2019

    À l’horizon 2020, 80% des Français ne paieront plus la taxe d’habitation pour leur résidence principale. Les résidences secondaires ne sont en revanche pas exemptées du paiement de cette taxe. Comment fonctionne la taxe d’habitation pour les résidences secondaires ? Quelles sont les différences par rapport aux résidences principales ? On fait le point.

  • ©Phovoir.fr

    18/04/2019

    Dans le cadre du dispositif « Pinel », les contribuables ayant réalisé des investissements immobiliers locatifs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu sous réserve de remplir certaines conditions. Explications.

  • © Creative Commons CC0

    18/04/2019

    La première déclaration de revenus est une étape importante dans la vie citoyenne de tout Français. Quand intervient-elle ? Comment la réaliser ? Toutes les réponses.

  • ©fotolia.com

    15/04/2019

    Calendrier de la déclaration en 2019, généralisation de la déclaration en ligne des revenus, année blanche... On vous dit tout ce qu'il faut savoir sur l'imposition 2019 des revenus 2018.

  • 11/04/2019

    Vous êtes un particulier ou un professionnel et vous avez besoin d'un justificatif de revenus pour constituer un dossier ? Si vous voulez vous assurer de l'authenticité des pièces présentées par l'usager ou le client, le site impots.gouv.fr vous propose de les vérifier en ligne.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !