Accueil du portailParticuliersImpôt sur le revenu : abaissement du seuil d'obligation de déclaration en ligne

Impôt sur le revenu : abaissement du seuil d'obligation de déclaration en ligne

par Bercy Infos,

le 10/04/2018 –

Afin de faciliter les démarches des contribuables, de moderniser l’impôt sur le revenu et d’alléger la charge administrative de traitement de l’impôt, la déclaration en ligne se généralisera graduellement jusqu'en 2019 à tous les contribuables disposant d’un accès à Internet. Si votre revenu fiscal de référence (RFR) en 2016 est supérieur à 15 000 euros et que votre résidence principale est équipée d’un accès à Internet, votre déclaration 2018 de revenus doit être réalisée en ligne. Retour sur cette obligation.

Suis-je concerné(e) par l’obligation de déclarer en ligne cette année ?

Si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2016 est supérieur à 15 000 € - il  figure sur votre avis d'impôt reçu en 2017 - et que votre résidence principale est équipée d’un accès à Internet, votre déclaration des revenus 2018 doit être réalisée en ligne. Toutefois, si vous estimez ne pas être en mesure de le faire, vous pouvez continuer à utiliser une déclaration papier.

Le calendrier de la généralisation de la déclaration en ligne est le suivant :

  • en 2018, obligation de déclarer vos revenus en ligne si votre RFR en 2017 (sur vos revenus de 2016) est supérieur à 15 000 euros ;
  • en 2019, tous les usagers devront déclarer en ligne quel que soit leur RFR.

>> Pour déclarer en ligne : impots.gouv.fr

Lire aussi : Impôt sur les revenus : ouverture du service de déclaration en ligne

Quels sont les avantages à effectuer ma déclaration de revenus en ligne ?

La déclaration en ligne est un moyen plus simple, rapide et sécurisé d'effectuer votre déclaration de revenus.

Vous pouvez déclarer vos revenus en ligne dès le 11 avril 2018, depuis n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone. Vous n’avez pas à vous déplacer, ni à envoyer de courrier.

La déclaration en ligne offre également d'autres avantages :

  • des délais supplémentaires pour faire sa déclaration ;
  • une information immédiate sur le montant de l'impôt éventuellement dû ;
  • la prise en compte de tous les changements de situation fiscale ;
  • une offre de correction en ligne de sa déclaration autant de fois que nécessaire ;
  • la possibilité de souscrire toutes ses déclarations annexes.

Dans la perspective de la mise en place du prélèvement à la source, chaque déclarant est encouragé à créer son espace particulier car, ainsi, vous pourrez aisément exercer vos options et suivre votre situation.

Les nouveautés de la déclaration en ligne 2018

Des évolutions de la déclaration en ligne - notamment liées à la mise en oeuvre du prélèvement à la source - interviennent en 2018 :

  • une fois votre déclaration en ligne terminée, vous connaîtrez votre taux de prélèvement à la source et vos éventuels acomptes contemporains. Ce taux sera appliqué à vos revenus à partir de janvier 2019 ;
  • à l'issue de votre déclaration en ligne, vous pourrez gérer votre prélèvement à la source grâce aux nombreuses options proposées par le service «Gérer mon prélèvement à la source». Un lien vous sera proposé après avoir déclaré en ligne ;
  • la saisie de vos coordonnées bancaires (RIB) est obligatoire pour permettre, à compter de 2019, d'effectuer les opérations de prélèvement, restitution ou acompte, liées à votre impôt sur le revenu et vos prélèvements sociaux ;
  • pour accéder à votre espace particulier sur le site impots.gouv.fr, vous pourrez désormais utiliser vos identifiants FranceConnect.

Lire aussi : Impôt 2018 sur le revenu

impots.gouv.fr

impots.gouv.fr

Partagez cet article !

Thématiques :

Impôts et fiscalité

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 21/03/2019

    Certains des revenus issus du covoiturage doivent être déclarés à l’administration fiscale. Dans quel cas êtes-vous concerné ? Quelles sont vos obligations si le covoiturage est votre activité professionnelle ? Explications.

  • ©Phovoir.fr

    21/03/2019

    Dans le cadre du dispositif « Pinel », les contribuables ayant réalisé des investissements immobiliers locatifs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu sous réserve de remplir certaines conditions. Explications.

  • ©momius / Stock.Adobe.com

    20/03/2019

    La plupart des prestations sociales et familiales ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu et vous ne devez donc pas les déclarer sur votre déclaration annuelle de revenus. Mais existe-t-il des exceptions ? Quelles sont les règles applicables ? On vous explique tout !

  • ©Fotolia.com

    19/03/2019

    En matière d'impôt sur le revenu, il est possible de choisir de déduire l’ensemble de ses frais professionnels à leur valeur réelle. Si vous optez pour le régime des frais réels déductibles, vous pouvez évaluer les frais liés à votre voiture avec le barème kilométrique de l’administration fiscale. Précisions sur le barème 2019 des frais kilométriques.

  • 14/03/2019

    Vous vendez ou revendez des biens ? Vous avez l'obligation de déclarer les revenus que vous tirez de cette activité dans un certain nombre de cas. Vous pouvez également être redevable de cotisations sociales, à partir de certains seuils. Explications.

  • ©Pixabay

    11/03/2019

    Vous souhaitez construire un abri dans votre jardin, une terrasse, une piscine ? Vous serez peut être redevable de la taxe d’aménagement. Quels sont les tarifs de cette taxe ? Quelles sont les exonérations possibles ?

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !