Accueil du portailParticuliers › CSG : allègement pour les retraités modestes

CSG : allègement pour les retraités modestes

13/01/2017

Depuis le 9 janvier 2017, les retraités aux revenus modestes peuvent être exonérés ou se voir appliquer un taux réduit pour la contribution sociale généralisée (CSG). Cette mesure concerne environ 500 000 foyers.

Quels sont les changements ?

Le seuil de revenu fiscal de référence pour être éligible à l’exonération ou au taux réduit de CSG est revalorisé de 3 %.

Les personnes retraitées seules sont concernées par l’exonération ou le taux réduit ainsi :

  • Exonération de CSG pour les retraités percevant une pension mensuelle inférieure à 1 013 euros ;
  • Taux réduit de 3,8 % pour les retraités percevant une pension mensuelle comprise entre 1 013 euros et 1 286 euros.

Pour les retraités percevant plus de 1 287 euros de pension mensuelle, le taux normal de CSG est appliqué, soit 6,6 %.

Cas pratiques

 

 

 

Texte des infographies :

Exonération totale

  • Fabrice retraité de 68 ans vit seul et perçoit une pension nette mensuelle de 948 euros. En 2017, grâce à la revalorisation des seuils d’assujettissement, aucun prélèvement ne sera retenu sur sa pension. Elle verra ainsi son pouvoir d’achat augmenter de 511 euros, soit 43 euros par mois.
  • Jeanne et André, retraités de 75 et 76 ans, perçoivent des pensions nettes mensuelles de 1 688 euros. En 2017, grâce à la revalorisation des seuils d’assujettissement aux prélèvements sociaux, aucun prélèvement ne sera retenu sur les pensions de ce couple. Il verra ainsi son pouvoir d’achat augmenter de 910 euros, soit 75 euros par mois.

Taux réduit à 3,8 %

  • Adeline, retraitée de 70 ans vit seule. Elle a touché en 2016 une pension nette mensuelle de 1 200 euros. En 2017, grâce à la revalorisation des seuils d’assujettissement aux prélèvements sociaux, elle ne sera prélevée de la CSG qu'à taux réduit de 3,8 % et verra son pouvoir d’achat augmenter de 482 euros, soit 40 euros par mois.
  • Michelle et Victor, 67 ans tous les deux, perçoivent des pensions nettes mensuelles de 1 991 euros. En 2017, grâce à la revalorisation des seuils d’assujettissement aux prélèvements sociaux, ce ménage ne sera prélevé de la CSG qu'à taux réduit de 3,8 % et verra son pouvoir d’achat augmenter de 741 euros, soit 62 euros par mois.

 

 

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !