Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Six conseils pour repérer une contrefaçon

Vous avez des doutes lors d'un achat ? Vous pensez avoir à faire à une contrefaçon ? Retrouvez les conseils de la Direction générale des Douanes et Droits indirects (DGDDI) pour reconnaître les produits contrefaits. Et ne plus tomber dans le piège des objets illicites.

Faites attention au lieu de vente

Évitez les lieux de vente n'ayant pas pignon sur rue ou les lieux inhabituels pour le produit qui vous intéresse. À l'étranger, privilégiez les commerces officiels.

Lire aussi : Nos conseils pour des vacances 100 % réussies !

Soyez vigilant sur Internet

Si vous souhaitez acheter sur un site d'enchères en ligne, soyez vigilant. Ce type de sites ne vérifie pas toujours la provenance des articles et peut donc receler de nombreuses contrefaçons. Méfiez-vous des trop bonnes affaires. Assurez-vous de la fiabilité du vendeur : avis des autres clients, localisation géographique, mode de paiement proposé... N'hésitez pas à lui poser des questions précises.

Vérifiez la qualité du produit

Les contrefaçons sont souvent de qualité bien moindre que les authentiques. Examinez avec attention, en fonction de l'objet désiré, la robustesse des matériaux, la peinture, les coutures, la symétrie des lignes, les finitions... Autant d'indices qui peuvent vous mettre sur la voie.

Méfiez-vous du prix

Des prix anormalement bas sont parfois trop beaux pour être vrais. Assurez-vous également que le vendeur accepte tous les modes de règlement, et pas seulement des espèces. Vous pouvez également demander une facture.

Lire aussi : Achats à l'étranger : quelles limitations et quelles taxes douanières ?

Examinez l'étiquettage

Les étiquettes donnent normalement des renseignements sur le fabricant et le produit. Des logos mal reproduits, des fautes d'orthographe, des problèmes de traduction, des mentions légales incohérentes ou encore une mauvaise qualité d'impression sont autant d'indices qui peuvent vous alerter. Vérifiez également les logos attestant le respect des normes européennes (type CE) et / ou nationales (type NF).

Scrutez l'emballage

Vérifiez que l'emballage est de qualité et qu'il correspond à la valeur du produit. Ainsi, un produit censé être haut de gamme ne sera généralement pas vendu dans un sac plastique ou un carton basique. Examinez la qualité d'impression de l'emballage. Vérifiez la présence d'éventuels numéros de contrôle ou certificats d'authenticité.

Que faire face à une possible contrefaçon ?

Vous pensez avoir été victime de contrefaçons ou avoir découvert un point de vente qui en propose ? Vous pouvez vous adresser à la direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) dont vous dépendez.

S'il s'agit d'un site Internet, vous pouvez vous rendre sur la plateforme du ministère de l'Intérieur, dédiée au signalement des contenus illicites sur le web : www.internet-signalement.gouv.fr

Lire aussi : Passez les frontières : les conseils de la douane

Publié initialement le 06/11/2015

Zoom sur l'action de la douane

Dans la lutte contre la contrefaçon, la douane se mobilise :

  • par son action de contrôle sur l’'ensemble des flux qui lui permet de saisir des articles de contrefaçon sur tous les vecteurs et sur l’'ensemble du territoire ;
  • grâce au dispositif de la demande d'’intervention qui permet à un titulaire de droits de solliciter la douane pour faciliter l’'interception des contrefaçons mais aussi grâce à ses actions de sensibilisation auprès du public, comme cette journée nationale de destruction ;
  • pour consolider le dispositif juridique actuel et étoffer l’arsenal répressif s'’y rapportant.
Thématiques :

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Partager la page