Accueil du portailParticuliers › Connaissez-vous le chèque numérique ?

Connaissez-vous le chèque numérique ?

11/05/2017

Besoin de formation sur les démarches administratives en ligne ? d’accompagnement à l’utilisation d’un ordinateur, d’une tablette ?... , le chèque numérique - ou chèque #APTIC - qui entre cette année dans une première phase d’expérimentation nationale peut répondre à vos attentes.

© MEF

A quoi servent-ils ?

Comme indiqué par l’Agence du numérique, l’objectif est de répondre aux besoins de formation des citoyens - particuliers, salariés, demandeurs d’emplois, associations - en matière d'utilisation des outils numériques.

Le chèque numérique permet une prise en charge partielle ou totale des services d’accompagnement au numérique proposés aux citoyens par les acteurs de la médiation numérique, avec une priorité donnée à l’accompagnement de la dématérialisation des services publics.

Comment les utiliser ?

Facile d'utilisation, le chèque #APTIC, en papier, est utilisable partout en France. Le bénéciaire se connecte sur le site aptic.fr pour découvrir l’offre de services dont il peut disposer avec le chèque.

Le particulier le remet simplement à l’acteur de la médiation numérique qui lui fera la formation. Ce chèque permet de payer entièrement ou partiellement le service.

Une première phase d'expérimentation nationale

Comme précisé par la Caisse des dépôts, du 19 avril à fin mai 2017, les usagers des centres des finances publiques de Romans-sur-Isère (Drôme), Libourne et La Réole (Gironde) et Saint-Denis de la Réunion, pourront bénéficier des chèques numériques et s'adresser à des professionnels locaux afin d'être assistés dans leur démarche de déclaration des revenus en ligne.

Dans chaque département, 100 chéquiers de 5 chèques seront répartis pour cette première expérimentation.

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 29/08/2017

    Le Plan France Très Haut Débit a été lancé en 2013 afin de couvrir l’intégralité du territoire français en très haut débit d’ici 2022, et ainsi permettre aux citoyens d’avoir accès à un Internet performant dans leurs logements, entreprises et administrations.

  • 15/06/2017

    Les frais d'itinérance, autrement appelés « roaming », facturés aux utilisateurs de téléphones mobiles quand ils voyagent à l'étranger dans l'Union européenne, n'existent plus depuis le 15 juin. Ainsi, un Français en déplacement dans un autre pays membre de l'Union qui appelle avec son téléphone mobile se verra désormais appliquer le tarif mobile de son opérateur français.

  • 11/04/2017

    L'explosion des usages mobiles génère de fortes attentes, en matière de connectivité comme d'information. Parallèlement aux actions de l'État pour améliorer la couverture mobile, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) vise à répondre aux besoins d'information des utilisateurs avec le site monreseaumobile.fr.

  • 03/03/2017

    Depuis le 1er mars 2017, il est désormais imposé aux fournisseurs d’accès à internet de faire figurer dans leurs brochures commerciales certaines caractéristiques techniques relatives à l’offre de très haut débit (THD) qu’ils proposent.

  • 17/02/2017

    Chaque année, la direction générale des Entreprises (DGE) publie les chiffres clés du numérique. Quelle est l'évolution de la vente sur internet et mobile ? Quelle est la place de la France dans les usages du numérique par rapport à l'Union européenne ? Quel est le taux d'équipement en ordinateurs, smartphones et tablettes ? La réponse en image.

  • © Fotolia

    14/02/2017

    Les numéros commençant par 08 qui permettent d'accéder à un service, par exemple contacter sa banque, sa caisse d'allocations familiales ou encore les appels des numéros des services à valeur ajoutée (SVA) peuvent être soit payants, soit gratuits. Rappel des tarifications applicables à ces numéros.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Vous êtes un particulier

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !