Accueil du portailParticuliersComparez gratuitement et simplement les tarifs bancaires

Comparez gratuitement et simplement les tarifs bancaires

15/02/2017

Initié par le ministère de l'Economie et des Finances et le comité consultatif du secteur financier (CCSF), le premier comparateur public des tarifs bancaires permet de comparer les principaux frais facturés par les différents établissements bancaires. Comment l’utiliser ?

 

Gratuit et mis à jour toutes les semaines, le comparateur des tarifs bancaires porte sur l’ensemble des départements français et recense environ 150 établissements de crédit, ce qui représente plus de 98 % du marché existant sur le territoire.

Outre les services de base comparables, comme les virements, les prélèvements ou les cartes bancaires, le comparateur permet de comparer une dizaine des prestations différentes et d’afficher jusqu’à six entrées différentes à la fois.

Le comparateur propose également de suivre l'évolution des tarifs des établissements. Un dispositif d’affichage avec des flèches (vers le haut, le bas) ou le signe « = » (pour les stagnations) est intégré dans chaque tableau de résultats. De plus, en passant la souris sur les tarifs, le montant de la hausse ou de la baisse apparaît, par exemple : « +1 euro depuis le 01/01/2016 ». Cette option n'est toutefois pas disponible sur mobile ou tablette, mais uniquement pour les consultations depuis un ordinateur.

>> Accédez au comparateur

Lire aussi : Changer de banque devient plus facile 

 

Un outil clair et simple d’usage

Il vous suffit de renseigner le type d’établissement (physiques, en ligne ou les deux réunis) qui vous intéresse, ainsi que son département. Ensuite, sélectionnez jusqu'à six tarifs à comparer. En seulement trois clics, les résultats, exportables et imprimables, apparaissent sous la forme d’un tableau. Voici comment procéder :

1. Dirigez vous vers le site www.tarifs-bancaires.gouv.fr

2. Arrivé sur la page d’accueil du site, qui correspond à l’onglet « Effectuer une recherche » , choisissez le type d’établissement que vous souhaitez inclure dans votre recherche (un choix possible) :

  • Banques ou prestataires de services de paiement avec agences,
  • Banques ou prestataires de services de paiement en ligne,
  • Tous établissements

3. Choisissez  votre département (un choix possible) dans le menu déroulant ou bien en cliquant sur le département en question dans l’Hexagone (ou sur les îles des départements d’Outre-mer) juste en dessous.

4. Choisissez les tarifs bancaires à comparer. Vous pouvez saisir jusqu'à six choix sur ordinateur et tablette ou jusqu'à trois sur mobile.  Si vous souhaitez connaître la définition de ces tarifs avant de les cocher, cliquez sur les points d’interrogation rouges à côté de chacun des tarifs pour obtenir des explications.

A noter que pour les collectivités d'outre-mer, les tarifs figurent sur les sites www.ieom.fr et www.iedom.fr

 

Publié initialement le 02/02/2016

 

Le CCSF

Créé en 2003, le comité consultatif du secteur financier (CCSF) est en charge des questions liées aux relations entre les établissements de crédit, les établissements de paiement, les entreprises d’investissement et les entreprises d’assurance et leurs clientèles.

Son champ de compétence s'étend à l'ensemble du secteur financier : les établissements de crédit, les sociétés de financement, les établissements de monnaie électronique, les établissements de paiement et les professionnels de l'assurance, y compris les courtiers d'assurance, agents généraux et intermédiaires en opérations de banque et services de paiement, ainsi les entreprises d'investissement.

Le comité comprend 32 membres titulaires et un nombre égal de suppléants nommés pour trois ans par arrêté du ministre chargé de l’Economie.

Il adresse chaque année un rapport au Président de la République et au Parlement.

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    08/02/2018

    L’enquête 2017 sur la typologie des ménages surendettés que vient de réaliser la Banque de France révèle notamment que la moitié d'entre eux n'a plus aucune capacité de remboursement et que les deux tiers des débiteurs sont des adultes isolés. Panorama du surendettement des ménages français en quelques données clés.

  • © Fotolia.com

    29/12/2017

    Le 1er janvier marque chaque année des changements en matière de fiscalité pour les particuliers. Découvrez les mesures phares de ce début d'année !

  • © Fotolia

    20/12/2017

    Vous souhaitez contracter un crédit immobilier dans une banque, alors que votre salaire est versé dans un autre établissement bancaire ? Devrez-vous obligatoirement rapatrier vos revenus dans la banque qui vous accordera le prêt immobilier ? Les règles changent en 2018 afin de garantir plus de droits aux emprunteurs.

  • 20/11/2017

    Généralement payée par tout souscripteur de contrat d'assurance  — sauf exonération(s) —, la taxe sur les conventions d'assurances finance les services départementaux de lutte contre les incendies et de secours, ainsi que divers fonds de solidarité. Son taux dépend du type de contrat souscrit. Explications.

  • © Fotolia

    27/10/2017

    Le prêt à taux zéro (PTZ) constitue un dispositif de soutien à l'accession à la propriété des ménages à revenus modestes et intermédiaires. Il est accordé sous conditions de ressources pour faciliter l'accès à la propriété. Le dispositif du prêt à taux zéro devait prendre fin au 31 décembre 2017. L'article 40 du projet de loi de finances pour 2018 prévoit sa prorogation pour quatre années supplémentaires, soit jusqu'au 31 décembre 2021.

  • 05/09/2017

    C’est la rentrée ! Savez-vous si l’assurance scolaire est obligatoire pour vos enfants ? Que garantit-elle ? Trouvez toutes les réponses à vos questions.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !