Accueil du portailParticuliersFêtes de fin d’année : Comment bien choisir ses produits ?

Fêtes de fin d’année : Comment bien choisir ses produits ?

par Bercy Infos,

le 17/12/2018 –

Chocolat, foie gras, Champagne… À l’approche des fêtes de fin d’année, suivez les conseils de la DGCCRF pour ne pas vous tromper dans vos achats !

©AdobeStock

Bien choisir son foie gras

L’appellation « foie gras » est soumise à un certain nombre de règles strictes. Afin d’éviter toute déconvenue, reportez-vous aux étiquettes pour différencier les produits dont l’unique matière est le foie gras des produits à base de foie gras et d’autres matières premières pour lesquels la référence au foie gras n’est pas autorisée dans la dénomination de vente. Elle peut néanmoins la compléter à condition que le pourcentage de foie gras soit indiqué.

Comment bien choisir son foie gras ?

Bien choisir son chocolat

L’appellation « chocolat » dépend de la teneur minimale en cacao, qui influe sur l’intensité de la saveur. Pour ne pas vous tromper, pensez à vérifier la composition et l’étiquetage du chocolat que vous envisagez d'acheter.

Comment bien choisir son chocolat ?

Bien choisir son Champagne

N’achetez jamais de bouteilles de vins mousseux qu’on vous vendrait comme « Champagne déclassé », « hors quantum » ou « jeunes vignes » car ces noms peuvent cacher des fraudes.

Pour acheter votre Champagne en toute confiance, pensez à vérifier que l’étiquette de la bouteille comporte les mentions obligatoires suivantes : appellation Champagne, teneur en sucre, nom de l’élaborateur et numéro d’immatriculation professionnelle.

Comment bien choisir son Champagne ?

Lire aussi : Alimentation : Comment lire les étiquettes nutritionnelles ?

Bien choisir son vin

Comme le Champagne, les vins sont soumis à une réglementation spécifique. Toute étiquette doit faire figurer un certain nombre de mentions obligatoires garantissant la qualité et l’origine du vin.

Étiquetage des vins, comment s'y retrouver ?

Comprendre les labels de qualité

Certains labels apportent des garanties au consommateur sur l'origine et la qualité des produits alimentaires : appellation d'origine protégée (AOP), indication géographique protégée (IGP), spécialité traditionnelle garantie (STG), label rouge, agriculture biologique (AB)...

En France et en Europe des logos officiels permettent de reconnaître les produits bénéficiant d'un signe officiel de la qualité et de l'origine.

AOP, IGP, STG : les labels de qualité dans l'alimentation

Lire aussi : Quelle réglementation pour l’origine géographique des produits alimentaires ?

Partagez cet article !

Thématiques :

Consommation

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©stock.adobe.com

    25/02/2019

    Le cash back est un service qui arrive progressivement en France et qui permet de retirer de l'argent en espèces chez un commerçant après avoir réalisé un achat par carte bancaire. Mais concrètement, qu'est-ce que le cash back ? Quel bénéfice pour vous ? Toutes les réponses.

  • ©Creative Commons CC0

    22/02/2019

    Les vins font l'objet d'une réglementation très stricte permettant d'assurer la traçabilité des produits. Les étiquettes sont une source d'informations précieuse pour le consommateur. Décryptage.

  • 22/02/2019

    En grande surface, dans les commerces spécialisés en produits bios, en vente directe du producteur au consommateur, les logos « bio » sont de plus en plus présents. Explications sur la signification de ces logos.

  • ©Minerva Studio / Stock.Adobe.com

    20/02/2019

    Au supermarché, sur les étals, savez-vous quelles sont les règles pour définir la provenance des produits alimentaires que vous achetez ? Toutes les explications.

  • ©Tom Davison / Stock.Adobe.com

    08/02/2019

    Séjours à l’hôtel, en chambres d’hôtes, en meublés de tourisme, en village de vacances… vous êtes peut-être redevable de la taxe de séjour, en plus du prix de l’hébergement. Explications.

  • 05/02/2019

    Dans le cadre du Plan Climat, une prime à la conversion a été mise en place afin d’encourager les citoyens à acheter une voiture plus propre. Qui peut la demander ? Comment fonctionne-t-elle ? Toutes les réponses.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !