Accueil du portailParticuliers › Achat d’un véhicule neuf : comment fonctionne le bonus /malus écologique ?

Achat d’un véhicule neuf : comment fonctionne le bonus /malus écologique ?

24/08/2017

Afin de favoriser l'acquisition de véhicules peu polluants, une prime ou « bonus » accompagne l'acquisition de véhicules propres. À l'inverse, un malus s’applique aux voitures particulières les plus polluantes, ainsi qu'une taxe annuelle pour certains modèles. Retour sur ce dispositif qui a évolué au 1er janvier 2017.

©fotolia

Le bonus écologique

Le « bonus » est une prime pour l’achat d’une voiture, qui incite l’acheteur à se tourner vers les voitures particulières neuves émettant peu de CO2. L’information sur les émissions CO2 se trouve sur l’étiquette énergie du véhicule.

Un bonus pour les 2 roues, 3 roues et quadricycles

Depuis le 1er janvier 2017, les véhicules à 2 ou 3 roues et les quadricycles électriques d’une puissance moteur supérieure ou égale à 3 kW peuvent également bénéficier d’un bonus. Pour être éligibles, ces véhicules ne devront pas utiliser de batterie au plomb. Le montant de l’aide pourra atteindre 1 000 euros selon les caractéristiques du véhicule.

Les camionnettes électriques (émettant de 0 à 20 gCO2/km) ont également droit au bonus de 6 000 euros.

Les véhicules hybrides électriques émettant moins de 110 gCO2/km et dont le moteur électrique présente une puissance sur 30 minutes supérieure ou égale à 10 KW ne sont plus éligibles au bonus en 2017.

Les montants du bonus valables pour l’année 2017
Émissions de CO2/km  Montant du bonus depuis le 4 janvier 2016
0 à 20 g de CO2/km 6 000 euros (dans la limite de 27 % du coût d’acquisition)
21 et 60 g de CO2/km 1 000 euros

Le superbonus

En plus de la prime écologique, vous pouvez bénéficier d'une prime à la conversion lors de l'achat d'un véhicule particulier neuf si, dans le même temps, vous mettez à la casse un véhicule diesel immatriculé avant le 1er janvier 2006. Les deux primes se cumulent :

  • 10 000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique (6 000 euros de bonus + 4 000 euros de prime de conversion)
  • 3 500 euros pour l'achat d'un véhicule hybride rechargeable (1 000 euros + 2 500 euros)

Lire aussi : Une prime pour l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE)

Le malus écologique de 50 à 10 000 euros

Le malus s'applique aux véhicules neufs émettant plus de 127 g de CO2/km. Son montant s'échelonne de 50 à 10 000 euros. Plus les émissions de CO2 sont fortes, plus le malus est élevé.

Le barème du bonus écologique [Ministère de la Transition écologique et solidaire]

Une taxe supplémentaire pour les véhicules d’occasion

Dans le cas de l’achat d’un véhicule d’occasion, une taxe s’ajoute au prix du certificat d’immatriculation (anciennement « carte grise ») lors d’une nouvelle immatriculation si, pour un véhicule mis en circulation après le 1er janvier 2004, l’émission de CO2 est supérieure à 200 gCO2/km.

Le barème de la taxe supplémentaire pour les véhicules d’occasion
Niveau d’émission (en gCO2/km) Moins de 200 g De 201 à 250 g Plus de 251 g
Cas général  Pas de surtaxe  2 euros par g de CO2 supplémentaire  4 euros par g de CO2 supplémentaire

Pour les véhicules spécialement équipés pour fonctionner au moyen du super éthanol E85, le montant de la taxe est réduit de 40 %.

Si l’immatriculation est faite par le concessionnaire, le malus est inclus dans la facture dans la catégorie des frais d’immatriculation. Si l’acheteur fait lui-même la démarche en préfecture, le malus est réglé en même temps que le certificat d’immatriculation.

Le paiement du malus a lieu lors de l’immatriculation.

Seule importe l’année de l’immatriculation.

Le malus annuel

Il concerne les voitures émettant plus de 190 gCO2/km. Son montant est de 160 euros par an. Vous recevrez un titre de perception.

Des exceptions au malus ou des minorations existent :

  • pour les familles nombreuses : la minoration concerne les familles ayant au moins 3 enfants à charge, bénéficiaires des allocations familiales, qui acquièrent ou louent un véhicule de 5 places assises et plus. Elle consiste en une réduction du taux d’émission pris en compte pour le calcul du malus de 20 gCO2/km par enfant à charge ;
  • pour les personnes handicapées ;
  • pour les camionnettes ayant un certificat d’immatriculation portant la mention « CTTE ».
Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Phovoir.fr

    11/09/2017

    Le secteur des services à la personne en France est un secteur de plus en plus développé. En 2014, on décomptait 1,4 million de professionnels spécialisés dans une activité de services à la personne. Comment procéder à une embauche lorsqu’on est un particulier ? Quelles obligations et avantages pour le particulier-employeur en matière de fiscalité ?

  • 01/07/2017

    Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Il vise à adapter le paiement de l'impôt aux événements de la vie, sans en modifier les règles de calcul. Il ne modifie cependant pas le calcul de l’impôt. Ainsi, les réductions fiscales liées aux dons aux associations et fondations sont maintenus, même pour l’année 2018.

  • 11/04/2017

    La réforme du prélèvement à la source vise à rendre le paiement de l’impôt contemporain de la perception des revenus. Elle maintient l’ensemble des réductions et des crédits d’impôt ouverts au titre de 2017.

  • 09/03/2017

    Besoin d'améliorer l'isolation de votre logement ? De diminuer votre facture de chauffage ? D'une chaudière plus performante ? Vous pouvez prétendre à des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement ! Découvrez les aides qui correspondent à vos besoins d’éco-rénovation.

  • 07/03/2017

    Jusqu'au 31 mars 2018, vous pouvez bénéficier d'une aide financière pour améliorer la performance énergétique vos équipements. Attention, cette prime « Coup de pouce économies d'énergie » est sous conditions de ressources.

  • 20/01/2017

    La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2017, parue au Journal officiel le 24 décembre 2016, comprend de nombreux changements. Voici les principales mesures.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Vous êtes un particulier

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !